Sucre

Sucre : Top 10

(continue in English) – Dernière mise à jour : 21 décembre 2020

Des toits de tuiles rouges et des murs blancs, voilà les couleurs dominantes de l’élégante capitale constitutionnelle de la Bolivie située à 2800 mètres d’altitude. Depuis la guerre civile de la fin du 19ème siècle le pouvoir politique s’est installé à La Paz, préservant Sucre des excès du changement. La qualité de son patrimoine a été reconnue par l’UNESCO en 1991.

01. Plaza 25 De Mayo

Le nom de la place fait référence à l’insurrection de 1809 qui s’acheva par l’indépendance de la Bolivie. C’est une place centrale typique du monde hispanique où les habitants de la ville se promènent et se rencontrent. Les arbres apportent de l’ombre, les bancs permettent de regarder passer le monde, alors que les vendeurs de toutes sortes font de leur mieux.

02. Casa de la Libertad

L’indépendance formelle de la Bolivie fut signée en 1825 dans cette belle maison de la place centrale devenue musée. A l’origine il s’agit d’une école jésuite, la chapelle fut transformée en parlement avec l’avènement de la république. La première constitution ainsi que d’autres objets accompagnant l’histoire du pays y sont exposés. La visite est une intéressante leçon d’histoire (plus).

03. Palais Présidentiel

Situé près de la cathédrale et prenant la place du palais épiscopal, le palais présidentiel rompt avec l’architecture coloniale du reste de la ville. Le palais fut achevé en 1896 et devait abriter la résidence du Président et le siège du Gouvernement, mais en 1899 l’exécutif s’installait à La Paz, à la suite d’une guerre civile. Le palais est désormais occupé par le gouvernement de la région.

04. Cathédrale

C’est le siège de l’Eglise catholique romaine du pays. Commencée au milieu du 16ème siècle, la construction dura plus de 150 ans, évoluant du style renaissance au baroque européen, incorporant des éléments de décoration créoles. L’intérieur est relativement sobre et curieusement lumineux alors que peu d’ouvertures apparaissent depuis l’extérieur.

05. Université San Francisco Xavier

L’université a été créée en 1624, elle était particulièrement réputée pour le Droit et la Théologie. Très ouverte aux idées européennes, elle fut un berceau du mouvement de rébellion conduisant aux indépendances des pays d’Amérique du sud. Depuis le centre historique, plusieurs facultés ont essaimé vers des campus annexes autour de la vieille ville.

06. San Felipe Neri

L’ancien couvent est devenu une école mais les visiteurs sont les bienvenus, attirés par les toits transformés en terrasses légèrement au-dessus du reste de la ville. C’est l’endroit parfait pour suivre le coucher du soleil alors que les derniers rayons s’accrochent encore aux clochers. Au passage on appréciera les larges corridors entourant la cour aux allures de cloître.

07. La Recoleta

C’est un ensemble séduisant se trouvant sur les hauteurs de Sucre. Il y a tout d’abord un monastère franciscain de 1601 devenu musée des œuvres religieuses. Devant, une vaste place qui s’anime lors de la sortie des écoles et le soir lorsque les voisins s’y retrouvent. Surtout, il y a une belle galerie dominant les toits rouges de Sucre d’où émergent les clochers blancs.

08. Plaza de la Libertad

Au centre de la place joliment fleurie, se dresse un obélisque, dit des boulangers. Il fut édifié en trois temps pour célébrer diverses occasions. La façade la plus élégante est celle du Théâtre Gran Mariscal Sucre, on y présente des spectacles de danse ou des concerts. Construit au début du 20ème siècle à une époque où les références culturelles venaient encore d’Europe.

09. Parque Bolivar

Un bel espace arboré qui se veut inspiré par les jardins des Champs Elysées de Paris. Le parc se situe à proximité du centre-ville, un peu plus tranquille que la place centrale. Il y a plusieurs activités proposées aux enfants, mais ce qui amuse le plus, c’est une mini Tour Eiffel d’une vingtaine de mètres, là pas de queue interminable et c’est gratuit.

10. Mercado Central

A l’approche du marché, l’agitation se fait plus grande sur les trottoirs, elle converge vers le grand bâtiment un peu en retrait. A l’intérieur l’œil est séduit par les tas de fruits colorés, mais on retiendra surtout ces stands de restauration rapide, quelques bancs et tabourets pour manger une salade de fruits ou boire un jus pressé sur place.

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).

Les villes d’Amérique latine dans la série Top 10 :

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).

4 commentaires

Répondre à Lookoom Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s