San José

San José : Top 10

(continue in English) – Dernière mise à jour : 20 décembre 2020

Le Costa Rica est plutôt connu pour ses parcs naturels et ses plages, mais de même qu’une capitale ne reflète pas un pays, pour connaitre un pays, il faut aussi connaitre sa capitale. San José a remplacé Cartago en 1823 comme capitale du pays. Depuis son agglomération n’a cessé de croitre, se répandant aux alentours de manière désordonnée.

01. Teatro Nacional

C’est l’édifice qui se trouve systématiquement mis en avant pour présenter une image flatteuse de San José. Bien que peu représentative du reste de la ville, son architecture séduit par sa finesse et son élégance. L’influence européenne se poursuit à l’intérieur où des visites sont organisées. Le théâtre sert aussi de salle de prestige pour les grandes occasions.

02. La Catedral

L’édifice actuel date de 1827, avec de nombreux travaux ultérieurs pour réparer les dégâts causés par les tremblements de terre. Bien que siège de l’archevêché, la cathédrale n’atteint pas le prestige religieux de la basilique de Cartago qui continue à attirer des foules de pèlerins. Le parvis se prolonge par une petite place agréable.

03. Museo Nacional

Le musée national occupe une ancienne caserne rendue disponible à la suite de la suppression de l’armée en 1948, situation assez rare, il s’agissait de se prémunir d’un éventuel coup d’Etat. L’institution muséale remontait à la fin du 19ème siècle et avait accumulé des collections importantes retraçant l’histoire, aussi bien précolombienne que coloniale au Costa Rica.

04. La Casa Amarilla

Cette maison à la façade séduisante pourrait passer pour un bel exemple de l’architecture coloniale espagnole. La construction remonte en fait à 1920 sous la direction d’un architecte américain, financée par l’homme d’affaires Andrew Carnegie, pour en faire la Cour de Justice d’Amérique Centrale. C’est aujourd’hui le ministère des Affaires Etrangères.

05. Asamblea Legislativa

El Castillo Azul, le château bleu, est aujourd’hui occupé par le parlement du Costa Rica. Sa construction remonte à 1911 et ce fut successivement la résidence du Président de la République, puis l’ambassade des Etats-Unis. La couleur bleue vient de la couleur du drapeau utilisé par l’homme politique qui fit construire la maison, pensant devenir président, à tort.

06. El Mercado Central

Avec une grande variété de produits vendus, le Marché Central tient plus du bazar que du marché. Une part importante de son espace est occupée par des stands de fast food, appelés sodas, très populaires auprès des habitants, moins chez les touristes contrairement à d’autres pays. Dans les rues voisines, de nombreuses boutiques en font un quartier très animé.

07. El Edificio Metálico

C’est certainement le bâtiment le plus étrange de la ville. S’inspirant de la construction de la Tour Eiffel, l’architecte belge Charles Thirion conçu un immeuble en métal en 1893, préfabriqué en Belgique puis assemblé à San José après son transport par bateau. Il a été occupé par plusieurs établissements éducatifs et demeure en activité encore aujourd’hui.

08. Museo de Arte Costarricense

Le Musée des Beaux-Arts se présente sous la forme d’un bâtiment assez insolite, il s’agit en réalité de l’ancienne aérogare de l’aéroport qui s’étendait là où se trouve aujourd’hui le parc urbain de La Sabana. La collection se compose de peintures, de sculptures et de photographies, allant du milieu du 19ème siècle, jusqu’au début du 21ème, d’origine nationale ou internationale.

09. Avenida Central

La voie rectiligne autour de laquelle la ville s’est constituée occupe toujours une position centrale. Depuis 1994 la portion au cœur de la ville a été transformée en zone piétonne, accentuant encore sa popularité. De nombreux commerces s’y trouvent, avec en plus tous les bateleurs et crieurs qui contribuent à son animation, jusqu’à tard dans la nuit.

10. Los Presentes

Devant le siège de la Banque Centrale du Costa Rica, se tient cette grande sculpture datant de 1989, Los Presentes, honorant les paysans traditionnels de la vallée centrale, en voie de disparaitre sous l’effet de l’urbanisation des campagnes autour de San José. Son réalisme et la tension perceptible qui s’en dégage retiennent l’attention des passants.

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).

Les villes d’Amérique latine dans la série Top 10 :

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s