Santiago

Santiago : Top 10

(continue in English) – Dernière mise à jour : 21 décembre 2020

Le conquistador Pedro de Valdivia a créé Santiago en 1541, à cent kilomètres de la côte et au pied des Andes. Depuis la capitale du Chili est devenue l’une des principales métropoles d’Amérique du sud avec plus de 7 millions d’habitants. Son centre relativement compact peut se visiter à pied bien que le métro soit bien développé pour rejoindre les banlieues.

01. Le palais de la Moneda

Initialement construit à la fin du 18ème siècle pour frapper la monnaie, le bâtiment devint rapidement le siège de la présidence de la République. Le président Allende y fut retrouvé mort lors du coup d’Etat de 1973, sa statue se trouve devant le palais. Il y a une relève de la garde tous les deux jours, avec musique et chevaux. Sous le parvis se trouve un centre culturel.

02. La Plaza de Armas

Fidèle au plan habituel des villes coloniales espagnoles, la Place d’Armes se trouve au cœur de la cité et rassemble plusieurs bâtiments publics. Débarrassée du trafic automobile le plus lourd, c’est une bel espace de détente et de rencontre à l’ombre des arbres. Des peintres y vendent leurs toiles et un réseau wifi public est accessible gratuitement.

03. La cathédrale

La cathédrale se dresse sur un côté de la Place d’Armes, construite à la fin du 18ème siècle, elle succède à plusieurs constructions antérieures détruites par des tremblements de terre. Elle a adopté le style classique de l’époque tout en reposant sur de puissants piliers soutenant la voute. Sous le chœur, une crypte plongée dans l’obscurité crée une ambiance mystérieuse.

04. La mairie

La statue équestre de Pedro de Valdivia se dresse devant la mairie située sur la Plaza de Armas. L’apparence néo-classique de la façade date du début du 20ème siècle après un incendie ayant conduit à une restructuration du bâtiment. Pendant la dictature militaire, les pouvoirs locaux revinrent à l’armée, le retour des pouvoirs civils marqua le réveil de la démocratie.

05. La Chambre des Députés

Ce grand bâtiment blanc avec ses colonnes crénelées n’est qu’une coquille vide. Depuis 1990 le Congrès a été installé à Valparaiso, à une centaine de kilomètres. On comprend aisément le bénéfice pour une dictature d’éloigner le parlement, cela fait moins de sens politique depuis le rétablissement de la démocratie.

06. La gare de Mapocho

La façade imposante de la gare possède une grande parenté avec les structures équivalentes en Europe. Elle servit de 1912 à 1986 dans une période où l’économie reposait sur le minerai, le train permettait aussi de franchir les grandes distances d’un pays tout en longueur. Depuis la gare est devenue un lieu culturel où se tiennent expositions, salons et conférences.

07. Le Mercado Central

La construction du marché central remonte à la fin du 19ème siècle, elle utilisa les techniques de pointe de l’époque avec une charpente métallique réalisée en Ecosse. On y compte plus de 200 stands, principalement pour l’alimentation, mais pas seulement. Une part grandissante est aussi laissée aux restaurants qui attirent des clients avec l’illusion de la proximité des fournisseurs.

08. La Chascona

Il s’agit de l’une des maisons de Pablo Neruda, poète d’obédience communiste. Il reçut le prix Nobel de littérature en 1971. Proche du président Allende, il était hospitalisé pour un cancer au moment du coup d’Etat, et mourut peu après. Il construisit cette maison en 1953 pour sa maitresse qui devint ensuite sa troisième épouse. La Chascona est maintenant un musée.

09. Cerro Santa Lucia

La colline s’élève soudainement de 70 mètres au-dessus de la plaine. Ce serait cet avantage défensif qui décida de la création de la ville. Il reste des vestiges de son passé militaire, avec des fortifications et des canons. C’est depuis devenu un espace vert avec sentiers et fontaines. Une série d’escaliers mènent à un petit belvédère dominant les toits du centre-ville.

10. Cerro San Cristóbal

Dominant Santiago de 300 mètres, la colline permet d’obtenir une vue aérienne de la ville s’étendant jusqu’au pied des Andes. On peut y monter par un sentier à travers un parc arboré, le funiculaire restant l’option la plus courante. Au sommet se dresse une statue de la vierge aperçue de nombreux endroits en ville, une chapelle accentue le côté religieux.

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).

Les villes d’Amérique latine dans la série Top 10 :

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s