St. John’s

St. John’s : Top 10

(continue in English) – Publié : 22 septembre 2020

La capitale de Terre-Neuve compte 100.000 habitants, le double avec l’agglomération. Elle se situe sur une péninsule s’étirant vers l’Europe. Logiquement ce fut l’une des premières villes créée au Canada, tout d’abord fréquentée par les pêcheurs saisonniers. Peu visitée par les touristes, la ville offre cependant quelques sites intéressants à découvrir lors d’un weekend.

01. Port

Le havre libre de glaces de St. John’s est la raison d’être de la ville. Les pêcheurs français furent les premiers à s’y abriter pendant leur saison de pêche sur les bancs poissonneux des alentours. Puis la marine anglaise en fit une base navale. Le déclin de la pêche a provoqué l’exode d’une partie de la population, l’exploration pétrolière s’est développée depuis, relançant l’économie.

02. Signal Hill

Place forte naturelle, la colline occupe une position dominante sur le port et son entrée par le goulet, la colline fut fortifiée depuis le milieu du 17ème siècle. Lieu historique national animé par Parcs Canada, on y tire le canon à midi en été, d’autres démonstrations ont lieu en saison. Un beau sentier donne accès à Signal Hill en grimpant au flanc de la falaise face à la mer.

03. Tour Cabot

La tour Cabot se tient au sommet de Signal Hill, sa construction commença en 1897 pour commémorer le 400ème anniversaire de l’arrivée supposée de John Cabot en 1497. Une station de radio sans fil y fut installée par Guglielmo Marconi. C’est là que le premier signal transatlantique lui parvient en 1901, puis en 1920, la première voix transmise depuis l’Europe.

04. Fort Amherst

Face à Signal Hill, de l’autre côté du goulet pour accéder au port, on trouve les vestiges de Fort Amherst. Tout d’abord construit autour de 1770 par les Anglais, il fut renforcé lors de la seconde guerre mondiale par crainte d’attaque de sous-marins allemands. Depuis 1810, trois phares se sont succédés afin de guider les bateaux vers le port, celui-ci offrant un havre sûr toute l’année.

05. The Rooms

The Rooms est le musée provincial achevé en 2004. Son architecture rend hommage aux cabanes de pêcheur construites sur le rivage de Terre Neuve pour traiter le poisson. Le musée présente l’histoire de la province et sa création artistique. Il collecte aussi les documents pouvant servir de base aux recherches locales, comme par exemple pour la généalogie.

06. Government House

Government House fut construite en 1831 pour le Gouverneur de Terre-Neuve, représentant la couronne britannique. Jusqu’en 1949, Terre-Neuve forma un dominion à part, restant indépendant du Canada. Il ne rejoignit la Confédération canadienne qu’après un referendum aux résultats très serrés. C’est désormais la résidence du Lieutenant-gouverneur.

07. Colonial Building

De 1850 à 1959, l’Assemblé législative de Terre-Neuve se réunit dans ce bâtiment. Par exception à la pratique parlementaire, la majorité siège à gauche, là où se trouvait le chauffage. Après avoir gardé les archives provinciales jusqu’en 2005, le bâtiment est en cours de rénovation pour lui rendre sa splendeur initiale et en permettre l’accès au public.

08. Cathédrale

La basilique-cathédrale catholique de saint Jean-Baptiste fut achevée en 1855, sa position dominante sur les hauteurs de la ville irrita alors les Protestants. En ces temps-là, le clergé était principalement irlandais et de nombreux éléments de la construction vinrent d’Irlande, comme le portique précédant l’église, construit avec des pierres transportées depuis Dublin.

09. Eglise saint Thomas

L’église anglicane saint Thomas est un bel exemple d’un bâtiment de grande taille construit en bois. La construction date de 1836 et échappa aux feux qui détruisirent Saint John’s en 1846 et 1892. Cependant une violente tempête déplaça l’édifice d’une quinzaine de centimètres. A plusieurs reprises la nef fut allongée pour recevoir davantage de fidèles.

10. Rues de maisons colorées

Le premier charme d’une visite de Saint John’s provient de ses rues en pente, bordées de maisons peintes de différentes couleurs et plongeant vers le port, au centre de l’activité de la ville. Maisons de planches peintes de couleurs vives, de la plus simple des structures, tout au plus un rectangle de bois, à des décorations plus poussées selon les moyens du constructeur.

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).

Les villes canadiennes dans la série Top 10 :

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).

8 commentaires

  1. I’d say that exploring Newfoundland and Labrador and its beautiful cities would make for a very memorable family adventure. It’s my dream to visit Gros Morne National Park; it has to be one of the most fascinating places on planet. Thanks for sharing and have a good day 😀 Aiva

    Aimé par 1 personne

    • The distances are huge from one end of the province to the other, but with a little time it is possible to visit interesting places. I went to Gros Morne, I will surely have a chance to show a little more. Thanks for reading and commenting.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s