La maison de Frida Kahlo

(continue in English) – Dernière mise à jour : 29 novembre 2020

Cette maison bleue du quartier de Coyoacán à Mexico fut la maison familiale de Frida Kahlo (1907-1954). L’artiste, surtout connue pour ses peintures dérangeantes, y aura passé l’essentiel de sa vie, en dehors de ses longs séjours à l’étranger, notamment aux Etats-Unis et à Paris.

La maison construite en 1904 fut d’abord celle de ses parents, son père d’origine allemande avait émigré au Mexique en 1891 à l’âge de 19 ans. Frida Kahlo en hérita et en poursuivit l’aménagement, modelant la maison et le jardin selon ses goûts. Mariée à Diego Rivera, peintre réputé et fortuné, il acheta la propriété voisine, agrandissant ainsi le jardin. Il hérita à son tour de la maison à la mort de Frida Kahlo et en fit don en 1958 afin qu’un musée y soit installé.

On visite plusieurs pièces, encore meublées comme au temps de Frida Kahlo.

La décoration de la cuisine rappelle toute l’excentricité et la créativité de l’artiste.

Le passage par l’atelier constitue certainement la partie la plus émouvante de la visite, on y a laissé tout le désordre qui accompagne la création artistique, tout est resté en l’état. Sur un chevalet se trouve l’œuvre inachevée à laquelle travaillait encore Frida Kahlo au moment de sa mort à 47 ans.

Devant le chevalet, le fauteuil roulant rappelle que toute la vie de Frida Kahlo fut marquée par les maladies et les accidents. Elle effectua plusieurs séjours à l’hôpital, subit de nombreuses opérations, dont l’amputation de la jambe droite. De longues périodes de convalescence l’obligèrent à rester allongée, elle peignait dans cette position, un miroir fixé au plafond lui renvoyait son visage, source de ses multiple autoportraits.

Ses graves soucis de santé ne pouvaient qu’alimenter une œuvre torturée où le macabre se glissait souvent, mêlant aussi les traditions culturelles mexicaines auxquelles l’artiste resta toujours attachée.

Le jardin ombragé et luxuriant agrémente la maison, aidant à surmonter les périodes les plus chaudes de l’été mexicain, servant aussi à recevoir les amis et les relations. Malgré ses conditions médicales défavorables, Frida Kahlo entretint une vie sociale très active, la plaçant au centre de la vie artistique et intellectuelle de la capitale mexicaine.

En 1937, Frida Kahlo accueillit Léon Trotski dans sa maison pendant les premiers temps de son exil au Mexique. Il y aurait alors eu une courte liaison passionnée entre eux. Pour des raisons de sécurité Léon Trotski s’installa ensuite dans une autre maison plus facile à sécuriser, malgré cela il fut assassiné en 1940 par un agent soviétique.

Le jardin contient de nombreuses sculptures précolombiennes, une pyramide miniature sert à en présenter plusieurs.

Frida Kahlo et Diego Rivera, deux artistes passionnés, ont vécu un mariage tumultueux, incluant un divorce et un remariage, chacun ayant aussi de nombreuses liaisons.

Grâce à son aisance financière, obtenue par la réalisation de grandes peintures murales dans des bâtiments de premier plan, Diego Rivera parviendra à préserver la Maison bleue et à la transmettre au public après sa mort. Ironiquement, il est probable que l’œuvre de Frida Kahlo soit aujourd’hui plus populaire que la sienne.

Les droits et l’image de l’artiste sont aujourd’hui représentés par son arrière-petite nièce. Compte tenu de sa notoriété, de nombreux produits dérivés sont aujourd’hui commercialisés, comme la boutique du musée peut en donner une idée.

D’un point de vue pratique, Coyoacán se présente comme un quartier résidentiel où se promener sans risques. Situé un peu à l’écart du centre et des zones hôtelières, à moins de maitriser le réseau de bus, on pourra choisir de s’y rendre en taxi, tous les chauffeurs savent où le musée se trouve.

La Maison bleue reçoit de nombreux visiteurs tant étrangers que mexicains, il est donc recommandé de s’y rendre dans la semaine, si cela est possible, pour éviter l’affluence des weekends. Les photos à l’intérieur de la maison sont autorisées en payant un supplément lors de l’achat du billet d’entrée, elles sont libres dans le jardin. Le supplément vaut la peine, au moins pour une personne si vous êtes plusieurs.

L’image de Frida Kahlo est aujourd’hui abondamment utilisée, essentiellement par le secteur touristique.

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).

Autres articles sur le Mexique :

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).

6 commentaires

    • Je comprends que sa peinture soit un peu dérangeante, comme je l’écris, mais au-delà de ses tableaux et de sa personnalité, ce qui m’a intéressé chez Frida Kahlo c’est de voir comment l’intelligentsia mexicaine vivait à cette époque. Merci de votre commentaire.

      J'aime

  1. Je ne connais pas beaucoup de la vie de Frida Kahlo, sauf sa vie tumultueuse, en général. Ses peintures ne sont pas mon « type » préféré, mais en tout cas, je respecte la virtuosité de l’artiste, et il vaut la peine pour faire une visite de sa maison dès qu’on visitera le Mexique. Merci de me présenter cette curiosité du pays!

    Aimé par 1 personne

    • A mesure que le temps passe, l’image de Frida Kahlo gagne en reconnaissance. Pas tant pour l’esthétisme de ses œuvres que pour les aspérités de sa biographie. J’avais lu Diego et Frida de J.M.G. Le Clézio, bien qu’un peu romancé, c’est une description assez puissante de la vie de l’artiste.

      Aimé par 1 personne

    • J’étais de passage à Paris en janvier 2017, ce qui m’a donné l’occasion de visiter l’exposition sur les années 1900-1950 au Mexique, comme un prétexte pour montrer les peintures de Frida Kahlo. Curieusement, j’ai retrouvé la même exposition à Buenos Aires en février 2018. C’est l’inconvénient des expositions, il faut saisir la chance lorsqu’elle se présente.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s