Butchart Gardens

(continue in English) – Dernière mise à jour : 12 octobre 2020

En ces temps de défi climatique où l’on se plaint de la détérioration de l’environnement par l’activité humaine, l’histoire des jardins Butchart donne une lueur d’espoir. Tout commença en 1904 lorsqu’un cimentier venu de l’Ontario s’installa sur l’Ile de Vancouver à proximité de Victoria, la capitale provinciale de la Colombie-Britannique.

Les besoins en infrastructures et en constructions diverses favorisèrent le développement de l’entreprise cimentière, creusant toujours davantage la carrière fournissant la matière première. La famille Butchart fit donc rapidement partie de l’élite économique de la région.

Désireux d’embellir les abords de leur maison située près de la carrière, ils commissionnèrent un paysagiste japonais en 1906, réalisant un jardin japonais toujours existant.

En 1909, la carrière arriva en fin d’exploitation, l’idée surgit alors de transformer ce vaste trou désolé en jardin après l’apport de sol cultivable. De nombreuses espèces d’arbres et d’arbustes y furent plantés et des milliers de fleurs disposées de manière spectaculaire. Une pièce d’eau avec un jet au motif changeant vint compléter cet ensemble, cela donna le sunken garden, le jardin englouti.

Ces premières réalisations attirèrent l’attention et les visiteurs commencèrent à se présenter, ce qui conduisit à ouvrir les jardins au public et à augmenter les espaces de présentation.

Certains visiteurs arrivent depuis Victoria en bateau et abordent par Tod Inlet

En 1926, le court de tennis fut remplacé par un jardin à l’italienne avec un bassin prenant la forme d’une étoile.

En 1929, le jardin potager laissa la place à une roseraie, comptant maintenant 280 variétés de roses.

Les jardins s’étendent aujourd’hui sur 22 hectares et accueillent chaque année plus d’un million de visiteurs. Le domaine appartient toujours à la famille d’origine, c’est actuellement la quatrième génération qui s’occupe activement de la gestion quotidienne. Il y a en saison 50 jardiniers pour travailler dans les jardins et à la pépinière, dont certaines graines sont commercialisées, elles disposent de la certification leur permettant d’entrer aux Etats-Unis.

Lorsque vient le soir et que les ombres s’allongent, il ne faut pas croire que la journée est terminée. En été des concerts sont organisés en soirée, ainsi que des jeux d’éclairage et des feux d’artifice.

Autres articles sur la Colombie-Britannique :

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s