Dans les rues de Loma Plata

(continue in English) – Dernière mise à jour : 3 janvier 2021

Loma Plata se situe à 20 kilomètres, 12 miles, de Filadelfia, aux deux tiers de la route Trans-Chaco traversant le nord du Paraguay vers la Bolivie. On y compte une population d’environ 6.000 personnes dont beaucoup habitent dans les villages de fermes autour du centre–ville.

Comme sa voisine, la ville fut créée par des Mennonites, ceux-ci sont venus principalement du Canada en 1927 pour fonder la Colonie Menno. A cette époque le Canada instituait l’anglais comme la seule langue d’enseignement là où les Mennonites avaient émigré dès la fin du 19ème siècle, conservant jusque-là leur langue proche de l’allemand, le Plautdietsch. Ce changement ne fut pas accepté par une partie de la communauté qui chercha une autre terre où s’installer.

Les débuts de la colonie au Paraguay furent rudes, il fallait défricher les terres, gérer les faibles ressources en eau et affronter l’absence de voies de communication.

La communauté s’organisa autour de 14 villages réunissant des fermes familiales. En ville se trouvaient les bâtiments communs, comme les églises, les écoles ou l’édifice de l’administration, aujourd’hui transformé en musée de la colonie et en office de tourisme.

L’allemand reste la langue principale de Loma Plata, il fut même un temps question de donner un autre nom à la ville, Sommerfeld, avant de revenir au nom initial, déjà connu.

La question de l’eau fut l’une des premières à résoudre pour assurer le développement de l’élevage. Le Chaco connait des épisodes de fortes pluies qui contribuent d’ailleurs à rendre les déplacements difficiles, sinon impossibles, sur les anciennes routes de terre. L’eau pénètre ensuite dans le sous-sol pour alimenter une nappe phréatique à la forte salinité, impropre à la consommation. Il fallut donc mettre en place un système de citernes souterraines captant l’eau des pluies pour la restituer aux moments nécessaires.

Une coopérative fut constituée, Chortitzer Ltda. Des filières furent mises en place autour des produits agricoles, à commencer par le lait, transformé et commercialisé sous de nombreux produits comme les yaourts. Dans les études publiées régulièrement par la presse, la coopérative Chortitzer se classe de manière consistante parmi les employeurs les mieux appréciés de leurs employés.

S’il y a relativement peu d’habitations au centre-ville, on y trouve plusieurs usines assurant par exemple la production d’aliment pour animaux où la transformation du coton. Toutes dépendent de la coopérative Chortitzer.

Grâce à leur dur travail et à leur efficace organisation, les Mennonites sont parvenus à faire de Loma Plata une ville prospère où les règles sont largement respectées, comme le port du casque, même par les populations d’origines diverses qui sont venues s’installer à Loma Plata.

Le tourisme commence à être un relais de développement, suivant l’amélioration des conditions de circulation sur la route Trans-Chaco et la diversification des intérêts des voyageurs. Que ce soit les visites d’industries performantes dont les marques sont connues au-delà du Paraguay, la curiosité autour du mode de vie mennonite ou les espaces naturels distinctifs du Chaco, les touristes disposent de plusieurs raisons pour s’intéresser à la région.

Les animaux sauvages ne sont pas toujours faciles à voir dans la nature, ici un cabiai, le plus gros des rongeurs avec une prédilection pour l’eau et pouvant peser 90 kilos.

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).

Autres articles sur le Paraguay :

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).

4 commentaires

    • This one only weighed about 20 kilos and seemed quite peaceful, I don’t think they are aggressive.
      What’s different with the Mennonites in Paraguay is that they actually run these towns, rather than living apart in the countryside as they do elsewhere. Usually the first words addressed to a stranger are in German, before swapping to Spanish or English as appropriate.

      J'aime

Répondre à Lookoom Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s