Fort Simpson

(continue in English) – Publié : 9 décembre 2020

Fort Simpson se trouve à 500 kilomètres, 310 miles, de Yellowknife, la capitale des Territoires du Nord-Ouest. On peut désormais y parvenir par la route MacKenzie, en prenant le traversier gratuit franchissant le rivière Liard. Le village s’est installé sur une île au confluent avec le fleuve Mackenzie, dans le temps les communications dépendaient des cours d’eau, en canot pendant l’été, en traineau lorsqu’ils étaient gelés.

Le fleuve reste cependant utile pour le transport bien que l’activité soit réduite dans cette vaste région peu peuplée. La Garde Côtière reste cependant vigilante, assurant de multiples missions sur le territoire.

Avant la création de Fort Simpson, cet endroit était utilisé de manière saisonnière comme lieu de rassemblement par les Première Nations. A l’origine, il y eu un premier fort, Fort of the Forks, créé par des marchands de fourrure en 1804 sur la rivière MacKenzie. Puis la Compagnie de la Baie d’Hudson établit un poste de traite en 1822 autour duquel le village se sédentarisa.

Quelques bâtiments anciens ont été préservés et rassemblés dans le parc historique sur la berge du fleuve. Au milieu des maisons, on rencontre aussi cette vieille grange qui a été construite vers 1920. Son premier propriétaire était l’Agent aux affaires indiennes. La grange en rondins de bois de deux étages est l’une des plus anciennes structures qui subsistent à Fort Simpson.

Après la Compagnie de la Baie d’Hudson, les missions catholique dès 1848, puis anglicane ont contribué au développement de Fort Simpson. Les deux missions rivalisèrent, comme ailleurs dans le Nord, mais leur action favorisa l’éducation, les soins et l’établissement de l’agriculture avec la pomme de terre et quelques animaux.

De manière assez inattendue, le pape Jean-Paul II visita Fort Simpson en 1987, il y célébra une messe. Le voyage était initialement prévu en 1984 mais les conditions météorologiques ne le rendirent pas possible. Désireux de tenir sa promesse, le Pape ajouta une étape à un voyage effectué aux Etats-Unis trois ans plus tard.

L’actuelle église anglicane St. David à Fort Simpson date de 1930. Elle fut assemblée sur place avec des éléments préfabriqués et convoyés par le fleuve. Elle incorpore des parties de l’ancienne chapelle construite en 1862.

La population actuelle atteint 1.200 habitants dont les deux tiers appartiennent aux Première Nations et aux Métis. Les activités traditionnelles continuent d’occuper une partie des habitants avec la chasse, la pêche et la capture d’animaux. Les emplois publics fournissent également une partie des ressources, ainsi que la construction et le maintien des infrastructures, comme les routes.

Héritage des missions religieuses, le village est équipé d’un centre de soins et de différents niveaux d’éducation. Par exemple, à l’origine l’école Bompas fut construite dans le cadre de la mission anglicane. Aujourd’hui les autorités civiles ont repris le contrôle de ces établissements, finançant aussi des emplois stabilisant la population locale.

Fort Simpson attire de plus en plus de visiteurs, notamment pour accéder au parc national de Nahanni. L’office de tourisme se place idéalement à l’entrée du village et illustre les espoirs mis dans la croissance de l’activité touristique. Il est même intéressant de voir un parcours de golf sur une herbe bien verte. Cela rappelle qu’autrefois Fort Simpson était réputé pour sa production agricole, comme les légumes, denrée rare dans une région si nordique.

Le parc national de Nahanni est notamment connu pour sa chute d’eau Virginia Falls, d’une hauteur de 96 mètres, 315 feet. Son accès est assez difficile, l’avion étant une bonne alternative depuis l’aéroport rudimentaire de Fort Simpson. Ensuite le kayak ou la randonnée permettent de découvrir de plus près ces paysages sauvages.

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).

Autres articles sur les Territoires du Nord-Ouest :

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s