L’Age d’or de Newport (RI)

(continue in English) – Publié : 18 juillet 2021

A la pointe de l’île Aquidneck au sud du Rhode Island, Newport possède un ensemble étonnant de grandes demeures. Ce sont les résidences de vacances construites par les grandes fortunes de la côte Est à partir du milieu du 19ème siècle. Ce fut l’Age d’or, Gilded Age, de Newport.

Un article sur les belles demeures de Newport ressemble au catalogue de vente d’un agent immobilier spécialisé dans le haut de gamme et le luxe. Pour visiter, le parcours de base passe par Bellevue Avenue et Cliff Walk.

 

Kingscote, 1841

George Noble était un riche propriétaire agricole du sud, trouvant les étés trop chauds, il fit construire un cottage à Newport. Inspiré par le style gothique européen avec une allure moyenâgeuse. William Henry King fut le second propriétaire et ses descendants léguèrent la maison à la Preservation Society of Newport en 1972.

 

Château-sur-Mer, 1851

William S. Westmore s’était enrichi dans le commerce avec la Chine. Il fit construire cette maison de vacances, l’une des premières de ces grandes maisons, conduisant d’autres à le rejoindre, déplaçant leur vie sociale newyorkaise le temps des étés, autour d’activités de loisirs. Menacé de destruction, Château-sur-Mer fut racheté par la Preservation Society of Newport en 1969.

 

White Lodge, 1863

Construite pour Henry Sigourney en 1863, actuellement la maison est divisée en une douzaine d’appartements.

 

Isaac Bell House, 1883

Les ancêtre d’Isaac Bell sont arrivés en Amérique en 1640 et s’enrichirent en investissant dans différents domaines, le coton ou les câbles transatlantiques par exemple. Peu après la construction de sa maison à Newport, remarquée pour l’usage des bardeaux de bois, Isaac Bell fut nommé ambassadeur aux Pays-Bas.

 

De La Salle, 1884

Construit par William Weld, d’une famille patricienne de Boston depuis le 17ème siècle. L’un des descendants fut gouverneur du Massachusetts, un des nombreux exemples d’engagement des riches résidents de Newport dans les charges publiques.

 

Osgood-Pell House, 1887

William Osgood doit sa fortune à l’exploitation du zinc. La maison qu’il se fit construire à Newport est sobre avec une touche romane. Les Pell furent ensuite propriétaires, l’un d’eux fut sénateur du Rhode Island durant 36 ans. C’est aujourd’hui le siège de la Preservation Society of Newport. Dans le jardin a été placée la statue d’August Belmont, éminent politicien de la fin du 19ème siècle.

 

Inchiquin, 1887

C’est John O’Brien, un agent de change de New York qui fit construire la maison. Son père était irlandais, mêlé à la Rébellion de 1798. Inchiquin étant le siège de la dynastie O’Brien de la noblesse irlandaise remontant à Brian Boru autour de l’An Mil.

 

Marble House, 1888

William K. Vanderbilt fit construire Marble House dont le style s’inspire du Petit Trianon de Versailles. Il l’offrit en cadeau d’anniversaire à sa femme Alva, qui divorça quelques années plus tard. Elle fut connue comme une grande figure de la vie sociale de Newport, soutenant par exemple la cause du vote des femmes. Pour ces différentes activité elle fit concevoir la maison de thé chinoise dans les jardins donnant sur l’océan. La Preservation Society of Newport put racheter la maison en 1963.

 

Rough Point, 1891

Frederick W. Vanderbilt, frère du précédent, fit édifier cette grande maison donnant directement sur l’océan en 1891. Après plusieurs propriétaires fortunés, la dernière héritière, Doris Duke, légua sa maison à la Preservation Society of Newport qui l’ouvrit au public en 2000.

 

The Breakers, 1893

Cornelius Vanderbilt II, l’ainé de la troisième génération des Vanderbilt fortunés se fit à son tour construire une résidence d’été à Newport, cherchant à surpasser ses frères avec ce palais italianisant. The Breakers resta dans la famille avec sa luxueuse décoration intérieure, jusqu’à son achat en 1972 par la Preservation Society of Newport afin d’assurer son futur.

Durant une année normale, plus d’un million de visiteurs viennent admirer et rêver à ces belles endormies qui se réveillent doucement. Si une demi-journée permet d’effectuer le circuit en longeant Bellevue Avenue et en revenant par Cliff Walk, il faut compter un minimum deux jours pour avoir aussi le temps de visiter l’intérieur de celles qui sont ouvertes au public.

La partie suivante de cette présentation des belles maisons de Newport peut être trouvée ici.

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).


Articles sur les Etats-Unis :

Voyage aux Etats-Unis

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).


4 commentaires

  1. Quelles jolies maisons! Je ne suis jamais allée à l’état de Rhode Island, mais c’est vrai qu’il y a beaucoup de maisons historiques dans son petit espèce…je vois qu’il y a beaucoup de gens qui s’appelle William qui habitent dans ses maisons: c’est clair que le prénom était super populaire pendant cette époque!

    J’aime

    • Pour les prénoms il y a infiniment plus de diversité aujourd’hui. Autrefois les familles était attachées à réutiliser les mêmes prénoms d’une génération à l’autre, avec le recul du temps on ne voit pas toujours qu’il s’agit de plusieurs personnes. Les maisons sont imposantes et pour une fois conçues avec goût. Merci pour ta constance dans les commentaires.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s