Introduction au Québec

(continue in English) – Dernière mise à jour : 10 février 2022

La seule province pleinement francophone fait un peu figure de monde à part au sein de l’Amérique du nord dominée par la langue anglaise. Et pourtant il fut un temps où la Nouvelle France s’étendait du golfe du Saint-Laurent au golfe du Mexique, couvrant toute la partie centrale du continent nord-américain. Las, il n’y avait personne, juste quelques coureurs des bois.

La création de la Confédération canadienne en 1867 fut alors conçue comme une chance par de nombreux québécois-français de préserver leur identité, plus facilement que de risquer d’être intégré un jour aux Etats-Unis.

Château Frontenac

Québec

La capitale provinciale est aussi la plus ancienne ville du Canada, fondée en 1608 par Samuel de Champlain. L’empreinte européenne reste évidente dans la vieille ville, encore fortifiée de sa muraille de pierre. Pour beaucoup de visiteurs américains, que ce soit par la langue ou l’architecture, la ville de Québec ressemble à un morceau d’Europe transplanté au cœur de l’Amérique. Le Château Frontenac domine le vieux quartier du Petit Champlain pour former un ensemble touristique unique.

Montréal

Montréal a été fondée en 1642, elle est rapidement devenue la première grande ville canadienne, Toronto ne la dépassa qu’au 20ème siècle. Son agglomération compte plus de 4 millions d’habitants. Malgré un paysage urbain très américanisé, on y trouve un quartier ancien bien préservé autour du Vieux-Port. C’est là que pendant l’été une zone de loisirs apporte de nombreuses animations, en faisant une destination touristique très fréquentée (plus).

Trois-Rivières

La ville fut fondée en 1634, la deuxième plus ancienne de la province. Située à mi-distance entre Montréal et Québec, Trois-Rivières se trouve probablement trop près de ces deux grandes villes pour se développer pleinement. Pour beaucoup ce n’est qu’un arrêt sur l’autoroute à mi-parcours. Son ancienneté se voit à ses constructions anciennes, renvoyant au temps de la colonie française, avec ses ‘manoirs’ qui sont de grosses maisons bourgeoises.

Gatineau

Gatineau est le quartier québécois d’Ottawa la capitale fédérale située à la limite de l’Ontario et du Québec, à cheval sur la rivière des Outaouais. Le Musée canadien de l’histoire date de1989, son étrange architecture abrite les étapes essentielles des civilisations canadiennes sur une période de 20.000 ans. Une large place est faite aux Premiers Peuples, puis à l’implantation des nouveaux arrivants européens qui transformèrent le pays. Dans les bois se cache le cottage de l’ancien Premier ministre William Lyon Mackenzie King.

Ile d’Orléans

L’Ile d’Orléans ressemble à un grand radeau sur le Saint-Laurent, bloqué dans sa remontée du fleuve par le rétrécissement à la hauteur de Québec. C’est à la fois un quartier résidentiel de la capitale et une terre agricole aux beaux paysages ruraux, avec le fleuve en arrière-plan. Le long de la route faisant le tour de l’ile, on peut apercevoir de belles maisons avec des formes variées de toits, comme une collection des différentes tentatives d’adaptation au climat.

Laurentides

Située immédiatement au nord de l’agglomération de Montréal, les Laurentides sont une belle région rurale montant graduellement jusqu’au Mont-Tremblant. La station de loisirs possède des activités de plein air prévues pour les quatre saisons, même si son point fort demeure son domaine skiable, le meilleur du Québec, attirant aussi une clientèle aisée de l’Ontario et des Etats-Unis. L’ensemble de la région profite essentiellement de la proximité de Montréal en offrant de nombreuses possibilité de détente et de loisirs.

Abitibi-Témiscamingue

La région excentrée de Témiscamingue a longtemps servi de réservoir de terres agricoles autour de Ville-Marie, recevant les populations trop nombreuses de la vallée du Saint-Laurent. Puis des activités minières se sont développées comme à Rouyn-Noranda en Abitibi. S’appuyant sur son relatif isolement, la région a engendré une identité propre, tournée vers la nature, la chasse et la pêche, avec des développements culturels produisant des festivals variés.

Gaspésie

La péninsule gaspésienne semble vouloir s’éloigner de Montréal autant que possible, opposant à l’agglomération populeuse ses vastes régions désertées. Les ressources y sont rares et la population aussi, attachée à ses traditions de vie. Ce grand bout de terre s’achève au Rocher-Percé, curiosité géographique attirant les visiteurs, séduits par l’authenticité de cette région directement issue de la colonisation française.

Côte-Nord

Longeant la rive nord du Saint-Laurent, la route 138 permet de relier plusieurs communautés de plus en plus isolées au reste du Québec. Puis vient le moment où la route s’arrête, pour reprendre 350 kilomètres, 220 miles, plus loin. Cette dernière partie, autour de Blanc-Sablon, semble condamner la population à se tourner vers le Labrador, tant que le raccordement de la route 138 restera un projet sur les tables à dessiner.

Iles de la Madeleine

L’archipel des Iles de la Madeleine est situé dans le golfe du Saint-Laurent à 82 kilomètres, 50 miles, de la côte la plus proche. Ses belles plages sont désormais un lieu de villégiature recherché, une jolie alternative à la mode des voyages lointains. Les traditions agricoles et la pêche ont aussi favorisé l’émergence d’une intéressante culture locale, accentuée par l’isolement naturel et la coexistence de groupes d’origines différentes, Acadiens, Irlandais et Ecossais (plus).

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).

Introduction au Canada

 

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).

16 commentaires

  1. Génial, merci beaucoup. J’espère toujours aller au Canada un jour mais j’ai déjà loupé trois occasions de le faire… 😦 (j’ai eu des amis et de la famille à Montréal par 3x) En tout cas, c’est beau ! Et effectivement les grandes maisons n’ont pas le même style que les grandes maisons que tu as montré jusqu’à maintenant. Un autre charme.

    Et quand c’est sauvage, le Canada, ça ne l’est pas à moitié ! ^^

    Aimé par 1 personne

  2. Wow, what a fantastic post! It always surprises me just how beautiful and European-like this part of Canada is. I would love to explore the village of Old Quebec to see its historic buildings and cobblestone streets. Thanks for sharing and have a nice day 🙂 Aiva xx

    J’aime

    • I understand your curiosity to find scenes in America that are familiar to us in Europe. You have to imagine the reaction of Americans who have never travelled to Europe, it is like a new world for them. Thanks for reading.

      Aimé par 1 personne

  3. J’ai visité Québec et Montréal quand j’avais 14 ans, mais je n’ai pas beaucoup de souvenirs pendant mon séjour là-bas…ma cousine a aussi passé un été à Trois-Rivières afin d’avoir une expérience immersive française. J’aimerais bien revenir au Québec un jour, peut-être pour la visite, peut-être pour y vivre!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s