Brasilia

Brasilia : Top 10

(continue in English) – Dernière mise à jour : 18 juin 2022

Brasilia a remplacé Rio de Janeiro comme capitale du Brésil en 1960. La décision de construire la ville fut prise lors de l’élection de Juscelino Kubitschek en 1956. 1000 jours seulement ont suffi à l’urbaniste Lucio Costa et à l’architecte Oscar Niemeyer pour imaginer et construire la nouvelle capitale. Peu de touristes étrangers s’y rendent, pourtant c’est une ville hors du commun.

01. La cathédrale

La cathédrale catholique a été consacrée le 31 mai 1970. On y pénètre par un plan incliné conduisant à une salle souterraine pouvant contenir 4.000 personnes. Seul le haut de la voûte apparait à l’extérieur, 16 colonnes convergeant vers le sommet avant de s’élargir en forme de calice. Une large verrière colorée éclaire abondamment l’intérieur de forme circulaire.

02. Le musée national

En 2006, le jour des 99 ans d’Oscar Niemeyer, le Musée national fut inauguré. Il prend la forme simple d’une vaste coupole posée sur le sol. On y pénètre à mi-hauteur par un plan incliné, alors que la base abrite deux auditoriums. A l’intérieur, les 4.000 m2 sont difficiles à remplir et donnent une impression de vide. Un curieux anneau extérieur permet de joindre deux niveaux.

03. Le Palais du Planalto

Il s’agit du bureau présidentiel, son inauguration le 21 avril 1960 marqua le transfert de la capitale du pays de Rio à Brasilia. Les trois étages semblent portés par un jeu de colonnes de marbre blanc, au-dessus d’un bassin ajouté pour la sécurité. Une modeste relève de la garde a lieu plusieurs fois par jour sur le plan incliné menant au premier étage.

04. Le Palais Alvorada

La résidence officielle du Président se trouve à quelques kilomètres de son bureau, dans un parc donnant sur le lac Paranoá. Symboliquement il fut le premier bâtiment officiel achevé lors de la construction de Brasilia. En plus des appartements privés il contient des salles de réception. Les visiteurs peuvent apercevoir le palais depuis l’extrémité d’une pelouse, protégée par un bassin.

05. La Place des Trois pouvoirs

Selon le plan pilote de Brasilia, la place se trouve au centre stratégique de la ville et du pays. Elle est entourée du siège des pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire. Il y a aussi des musées et des sculptures, comme Os Candangos dédiée aux ouvriers bâtisseurs de la ville. Une salle souterraine expose la maquette montrant le plan pilote initial de Lucio Costa.

06. Le Congrès

La chambre des Députés et le Sénat occupent chacun un côté du bâtiment, avec leurs propres salles de séances, respectivement sous les coupoles concave et convexe. Elles sont reliées par un jeu de salons et de salles de réunions. Les bureaux sont répartis dans les deux tours jumelles, ainsi que dans des annexes accessibles par des tunnels.

07. Le Tribunal Suprême Fédéral

A la fois Cour constitutionnelle et juridiction de dernière instance du système judiciaire, le Tribunal occupe le côté opposé au Palais présidentiel. Leurs architectures possèdent une grande parenté, des colonnes blanches et triangulaires supportant des plateaux semblant contenir les étages. Il existe aussi des bâtiments annexes pour absorber la croissance de l’activité.

08. Le palais d’Itamaraty

Le palais d’Itamaraty est occupé par le Ministère des relations extérieures, échappant ainsi aux bâtiments rectangulaires ordinaires de l’esplanade des Ministères. Le palais est entouré de bassins où des îlots portent une végétation luxuriante. Devant la façade principale composée de grandes arches régulières, la sculpture Météore de Bruno Giorgi a été posée sur l’eau.

09. Le pont Juscelino Kubitschek

Ce pont a été achevé en 2002 selon les plans de l’architecte Alexandre Chan. Sur 1.2 km, les trois arches enjambent chacune la chaussée qu’elles soutiennent de leurs haubans, permettant de franchir le lac Paranoá. Un lac artificiel créé avec la ville afin d’humidifier l’air très sec dans une région de plateaux. Il sert aussi aux sports nautiques, très appréciés lors des canicules estivales.

10. Le Mémorial Juscelino Kubitschek

Installé entre les deux voies de l’Axe monumental, le mémorial rend hommage à Juscelino Kubitschek, à l’origine de Brasilia. Il contient notamment la chambre mortuaire où sont placée les restes de l’ancien président. Plusieurs pièces de son appartement privé ont également été reconstituées. D’autres objets personnels, cadeaux ou photos sont aussi présentés.

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).

Articles sur le Brésil :

Voyage au Brésil

Voyage au Brésil

Il suffit d’évoquer le Brésil pour qu’aussitôt surgissent des images de fête, le déhanchement des danseuses de samba ou des footballeurs. Des images de soleil et de plage aussi, dans un pays pourtant confronté aux défis permanents de pauvreté et de criminalité, le loisir apparait en premier.

Rio de Janeiro: Top 10

L’ancienne capitale du Brésil demeure la principale attraction du pays, que ce soit pour un séjour à la plage ou pour une visite plus culturelle. Copacabana ou Ipanema font toujours rêver.

Brasilia : Top 10

Brasilia a remplacé Rio de Janeiro comme capitale du Brésil en 1960. La décision de construire la ville fut prise lors de l’élection de Juscelino Kubitschek en 1956. 1000 jours seulement ont suffi pour imaginer et construire la nouvelle capitale.

Les charmes d’Ipanema

Parmi les plages de Rio de Janeiro, Ipanema compte parmi les plus réputées, un long croissant de sable faisant face au soleil toute la journée, venant buter sur la colline Morro Dois Irmãos, fermant la perspective au sud.

L’étonnante cathédrale de Rio

Malgré l’ancrage de la religion catholique dans la population br𡏂silienne et son attachement aux traditions, les églises n’ont pas échappé au renouvellement des lignes. Ainsi à Rio de Janeiro, une nouvelle cathédrale, Sé en portugais, fut achevée en 1976.

Les Super-quadras de Brasilia

La zone résidentielle de Brasilia est découpée en 308 super-quadras de 3000 habitants. Chacun constituant un quartier disposant de tous les services et lieux collectifs.

Dans les rues de Goiás

Fondé en 1727, Goiás Velho doit tout d’abord sa fortune à la présence de mines d’or à proximité. La ville fut un temps la capitale de l’Etat de Goiás.

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).

2 commentaires

    • I hope you will be able to realize this project soon, Brasilia is a city quite different from the others. Its visit may only take two or three days to see the main sights and can therefore be part of a longer tour.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s