Mexico

Mexico : Top 10

(continue in English) – Dernière mise à jour : 30 octobre 2022

Plus de 20 millions d’habitants entassés au fond d’un lac asséché à 2240 mètres d’altitude, voilà l’étrange profil de l’une des plus grandes villes du monde. Lorsque Hernan Cortès conquit le Mexique en 1521, il installa sa capitale là où se dressait déjà celle des Aztèques. Depuis la ville n’a cessé de s’étendre se confrontant à de nombreux défis écologiques.

01. Zócalo

La Place de la Constitution a pris la succession du grand espace cérémoniel de la cité aztèque. Elle est étrangement vide, à l’exception d’un grand drapeau flottant sur un mat robuste. Pas de verdure ni même de bancs, uniquement des dalles, comme conçue pour continuer à recevoir des foules importantes venues saluer les autorités politiques ou religieuses.

02. Palais National

Il borde tout un côté du Zócalo, avec une façade uniforme de 200 mètres de longueur. En plus de la présidence, plusieurs services centraux s’y trouvent, comme les Finances ou la Justice. Le palais a été transformé plusieurs fois, ses fondations datent d’avant la conquête espagnole. Une partie se visite, notamment pour voir les fresques murales de Diego Rivera, peintes vers 1930.

03. La cathédrale

La cathédrale a remplacé un temple aztèque qui se dressait au même emplacement. L’édifice actuel fut construit à partir de 1571 sur une période d’un siècle, avec des ajouts ultérieurs. L’apparence un peu massive tient compte des risques de tremblement de terre. L’instabilité du sol constitue un autre danger pour un bâtiment d’une telle masse.

04. Calle Madero

Cette rue ancienne mène au Zócalo, en faisant un lieu de passage très fréquenté aussi bien par les visiteurs que par les habitants. La rue est piétonne depuis 2009, augmentant encore son attrait. Il faut souvent slalomer pour échapper aux distributeurs de prospectus ou aux crieurs offrant leurs services. Il y a toujours un joueur d’orgue de barbarie tendant sa casquette.

05. La Casa de los Azulejos

A l’entrée de la Calle Madero, se trouve cette étrange maison entièrement couverte de carreaux décoratifs bleus et blancs. A l’origine il s’agissait de l’habitation d’une riche famille qui la fit construire en 1793. Ce n’est que plusieurs générations plus tard que les céramiques furent ajoutées. Elle appartient aujourd’hui à une chaine de restauration rapide mexicaine, Sanborns.

06. Zona Rosa

Il ne faut pas se laisser rebuter par le côté nocturne un peu libertin du quartier, cela reste discret et invisible de jour. Fréquenté par une population aisée et éduquée, comptant beaucoup d’étrangers, on y trouve des hôtels et des restaurants de bonne qualité. Plusieurs galeries commerciales sur le Paseo de la Reforma permettent d’échapper aux rudesses du climat (plus).

07. Paseo de la Reforma

C’est l’artère moderne de la capitale, avec de hauts buildings d’affaires. On y voit notamment la bourse et un ange doré au milieu d’un rond-point. De chaque côté, les larges trottoirs forment de mini-parcs avec des arbres pour répandre l’ombre et des sculptures pour plaire à l’œil. Dans sa partie centrale, le paseo mène du centre historique au parc de Chapultepec.

08. Le Musée national d’anthropologie

A l’entrée du parc de Chapultepec, a été ouvert en 1964 le musée d’archéologie et d’ethnologie exposant la riche histoire du Mexique, ainsi que les modes de vie des régions à travers des reconstitutions. Les objets retrouvés dans les fouilles servent d’appui pour expliquer le passé, comme la Pierre du Soleil retrouvée sous le Zócalo, occupant une place d’honneur.

09. Le Palais des Beaux-Arts

D’inspiration européenne, la façade élégante fut achevée en 1934. C’est avant tout une salle de spectacle pour l’opéra, la danse et les concerts. Un musée des beaux-arts y est aussi installé pour la peinture et la sculpture. Il existe également un espace consacré à des expositions temporaires. Autour, de beaux parterres se prolongent dans le parc de la Alameda.

10. Le Musée Frida Kahlo

Le musée occupe l’ancienne maison de l’artiste peintre, la Casa Azul, celle qu’elle hérita de ses parents. Plus qu’une exposition d’œuvres, il s’agit d’une tranche de vie avec des pièces et un jardin laissés dans un état proche du moment où elle y vécut. Léon Trotski fut hébergé ici à son arrivée au Mexique, puis s’installa dans une autre maison où il fut assassiné (plus).

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).

Les villes d’Amérique latine dans la série Top 10 :

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).

Articles sur le Mexique :

Le Palais des Beaux-Arts, Mexico

Mexico : Top 10

Plus de 20 millions d’habitants entassés au fond d’un lac asséché à 2240 mètres d’altitude, voilà l’étrange profil de l’une des plus grandes villes du monde. Lorsque Hernan Cortès conquit le Mexique en 1521, il installa sa capitale là où se dressait déjà celle des Aztèques. Depuis la ville n’a cessé de s’étendre se confrontant à de nombreux défis écologiques.

Zona Rosa à Mexico

Lors de mon séjour à Mexico, j’ai trouvé le quartier Zona Rosa comme l’endroit le plus sympathique de la ville, particulièrement pour les étrangers recherchant une ambiance internationale, en tant que résidents ou visiteurs.

Zona Rosa, Mexico, Mexique
La maison de Frida Kahlo, Mexico

La maison de Frida Kahlo

Cette maison bleue du quartier de Coyoacán à Mexico fut la maison familiale de Frida Kahlo (1907-1954). L’artiste, surtout connue pour ses peintures dérangeantes, y aura passé l’essentiel de sa vie, en dehors de ses longs séjours à l’étranger, notamment aux Etats-Unis et à Paris.

Visite au musée national d’anthropologie

Le musée national d’anthropologie de Mexico possède une impressionnante collection d’œuvres précolombiennes, celles qui autrefois embellissaient les temples que l’on visite aujourd’hui dépouillés de leurs plus beaux ornements.

Musée national d'anthropologie, Mexico, Mexique
Allée des Morts, Teotihuacan, Mexique

Teotihuacan

Situé à 50 kilomètres, 31 miles au nord de Mexico, Teotihuacan fut au centre d’une civilisation ayant étendu son influence sur tout le sud du Mexique, jusqu’en Amérique centrale de 200 av. J.-C. à 700 ap. J.-C., avec une période d’apogée vers 450. A ce moment, environ 200.000 personnes l’habitaient.

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).

4 commentaires

    • Thank you for your kind comment. There is a lot more than I have seen. For me Mexico City and Buenos Aires are the two Latin American cities with the highest cultural density, where there is always more to learn and discover.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s