Photo du jour

Musée Guimet, Paris

(continue in English)

Ces chevaux funéraires en terre cuite font penser à l’armée enterrée de l’empereur Qin Shi Huang. Bien que postérieurs de plusieurs siècles, ils présentent une moins grande exactitude morphologique. La stylisation des formes exalte la symbolique d’aisance matérielle attachée au cheval, son riche propriétaire cherchant à perpétuer son statut dans l’au-delà.

< PrécédentSuivant >

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).

 

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s