San Ignacio

(continue in English) – Dernière mise à jour : 20 décembre 2022

San Ignacio est une petite ville tranquille au nord-ouest du Belize, installée sur les rives de la Macal River et légèrement en altitude, ce qui permet à la ville d’échapper aux fortes chaleurs de la côte. Elle compte environ 20.000 habitants et se trouve au centre d’une région en plein essor touristique.

Le Belize n’est pas grand, encore moins lorsqu’on regarde la partie habitée, les distances sont donc courtes. Ainsi San Ignacio se trouve à seulement 41 kilomètres, 25 miles, de la capitale Belmopan et à 115 kilomètres, 71 miles, de Belize City et du principal aéroport du pays.

Bien que les visiteurs soient nombreux tout au long de l’année, ils ne sont pas vraiment envahissants. Le centre de gravité se situe sur Burns Avenue, une petite rue piétonne où sont regroupés la plupart des services aux voyageurs, notamment les agences proposant les activités en dehors de la ville.

Il y a suffisamment de restaurants pour introduire un peu de variété, sans que ce soit le point fort de San Ignacio.

La vie locale reste cependant dominée par l’activité des habitants, l’arrêt des bus ou la halle aux fruits et légumes voient se rassembler en peu plus de monde.

Le mouvement dans la ville semble rythmé par les passages d’une rive à l’autre par les deux ponts à voie unique. Il y a notamment le pont suspendu Hawkesworth, importé d’Angleterre en 1949, le Belize fut effectivement une colonie anglaise, toujours membre du Commonwealth.

Dans l’autre sens, le pont par où passe Joseph Andrew Drive semble beaucoup plus rustique.

L’architecture prend parfois des allures imposantes avec de grandes bâtisses sans style bien précis.

Pour égailler les rues du centre-ville, plusieurs peintures murales ont été réalisées par les étudiants de l’université locale. En plus de mettre de la couleur, il y a aussi la volonté de faire passer quelques messages, généralement assez consensuels.

Autour de San Ignacio

La campagne autour de San Ignacio est luxuriante et légèrement vallonnée, on y aperçoit quelques belles demeures mais les petites fermes sont aussi nombreuses.

Les conditions climatiques sont favorables à l’agriculture qui bénéficie en plus de la présence de plusieurs colonies mennonites dans les environs. Ces communautés religieuses sont connues pour l’efficacité de leurs organisations coopératives et pour leurs innovations dans les pratiques agricoles.

A quelques kilomètres de San Ignacio, à Chaa Creek se trouve une ferme de papillons ouverte au public. On commence par les quatre pièces du Centre d’histoire naturel avant d’accéder à l’enclos grillagé où vivent les papillons. On y remarque le Blue Morpho dont les ailes ont la même couleur bleue que le drapeau bélizien.

San Ignacio constitue aussi une base arrière idéale pour explorer les cités mayas ou les sites naturels des alentours.

Cahal Pech : le site se trouve dans les faubourgs de la ville. Il s’agit d’un site maya secondaire occupé de 1200 av. J.-C. à 900 ap. J.-C.

Xunantunich : l’ancienne cité maya est à une dizaine de kilomètres, 6 miles, de San Ignacio, la cité ne gagna en importance que relativement tardivement vers 600-670 ap. J.-C.

Caracol : ce fut l’une des principales entités mayas au temps de son apogée, aujourd’hui les ruines sont perdues dans la jungle à 40 kilomètres, 25 miles, de San Ignacio.

Tikal : bien que situé au Guatemala, il est facile d’organiser une excursion depuis San Ignacio.

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).

Articles sur le Belize :

Independence Plaza, Belmopan, Belize

Belmopan : Top 10

Avant de me rendre au Belize, je n’aurais pas su placer Belmopan sur la carte, ni même dire qu’il s’agit de la capitale d’un pays en Amérique centrale. Sa construction récente, 1967, et sa taille modeste, 20.000 habitants, rendent l’exercice Top 10 un peu particulier. Par curiosité, la ville mérite cependant une visite. Voici ce qu’il faut chercher à voir pour s’en faire une idée.

Lamanai, cité maya

Lamanai se trouve au nord du Belize près d’Orange Walk, dans le prolongement du Yucatan mexicain où se répandit la civilisation maya organisée autour de grandes cités. Lamanai fut l’une d’elles et bien que connaissant des hauts et des bas, son existence couvre 3.000 ans d’occupation humaine.

Temple du Jaguar, Lamanai, Belize
Caracol, Belize

Caracol, cité maya

Seulement redécouverte en 1937, la cité maya de Caracol reste isolée au fond d’une vaste forêt inhabitée du Belize. Le site a été occupé pendant plus de deux millénaires, souvent en rivalité avec Tikal situé à seulement 70 kilomètres, 45 miles, de là.

San Ignacio

San Ignacio est une petite ville tranquille au nord-ouest du Belize, installée sur les rives de la Macal River et légèrement en altitude, ce qui permet à la ville d’échapper aux fortes chaleurs de la côte. Elle compte environ 20.000 habitants et se trouve au centre d’une région en plein essor touristique.

San Ignacio, Belize
Boutique, Orange Walk, Belize

A la découverte d’Orange Walk

Orange Walk ne dira probablement rien à la plupart des voyageurs avant d’en découvrir le nom sur la carte du Belize, au nord du pays à proximité du Mexique. La ville n’offre rien de remarquable, mais c’est la porte d’entrée pour Lamanai l’une des grandes cités mayas du passé.

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).

4 commentaires

  1. Je ne connais pas très bien le Belize, mais il semble que le pays ait beaucoup de choses à faire, surtout des ruines mayas. Est-ce qu’on peut visiter le pays avec la sécurité? J’aimerais bien explorer plus des pays de l’Amérique centrale, peut-être un jour…merci bien pour le partage comme toujours!

    Aimé par 1 personne

    • La sécurité reste un souci au Belize, mais la situation dans les endroits touristiques comme San Ignacio, les sites Mayas ou les Cayes est sous contrôle. Un prudence normale est suffisante. Par contre Belize City ou Dangriga demandent une prudence renforcée. Merci pour ton suivi.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s