Dans les rues de Goiás

(continue in English) – Dernière mise à jour : 18 juin 2022

Lorsque Brasilia fut créé en 1956, un morceau de l’Etat de Goiás fut mis à part pour constituer le territoire de la nouvelle capitale fédérale. Jusqu’en 1937, cet Etat avait pour capitale la ville homonyme de Goiás Velho, Vieux Goiás.

Goiás Velho se trouve à environ trois cents kilomètres de Brasilia. Compte tenu du caractère récent de la capitale, ceux qui recherchent les traces du passé se tournent vers ces petites villes pleines de charme. Pour les résidents ou les visiteurs, il est agréable de venir passer le weekend au milieu de ces maisons anciennes.

Fondé en 1727, Goiás Velho doit tout d’abord sa fortune à la présence de mines d’or à proximité. Au temps où la ville était la capitale de l’Etat de Goiás, le Gouverneur résidait dans le Palais de Conde dos Arcos.

Museu das Bandeiras, l’ancien bâtiment administratif de la ville construit en 1766 a aussi servi de prison. Converti en musée on y visite des aspects de la vie locale, présentés dans les anciennes geôles. 

La richesse retirée de l’extraction d’or dans la région a favorisé une belle architecture baroque, même une simple fontaine donne lieu à une construction majestueuse, Chafariz da Boa Morte de 1778

L’église Saint François d’Assise de 1761.

Le rio Vermelho traverse la ville qui s’étage sur les deux versants opposés.
C’est de sa fenêtre donnant sur la rivière que Cora Coralina, une poétesse connue nationalement, regardait le monde passer.

Après les ressources minières, la ville tire ses revenus de l’agriculture, surtout l’élevage. Le tourisme a cependant pris une part grandissante dans une ville restée de taille modeste avec à peine plus de 20.000 habitants.

Le charme de Goiás vient de ses rues pavées bordées de maisons colorées. Goiás a été classé par l’UNESCO en 2001 pour son caractère traditionnel, précieusement entretenu.

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).

 

Articles sur le Brésil :

Voyage au Brésil

Voyage au Brésil

Il suffit d’évoquer le Brésil pour qu’aussitôt surgissent des images de fête, le déhanchement des danseuses de samba ou des footballeurs. Des images de soleil et de plage aussi, dans un pays pourtant confronté aux défis permanents de pauvreté et de criminalité, le loisir apparait en premier.

Rio de Janeiro: Top 10

L’ancienne capitale du Brésil demeure la principale attraction du pays, que ce soit pour un séjour à la plage ou pour une visite plus culturelle. Copacabana ou Ipanema font toujours rêver.

Brasilia : Top 10

Brasilia a remplacé Rio de Janeiro comme capitale du Brésil en 1960. La décision de construire la ville fut prise lors de l’élection de Juscelino Kubitschek en 1956. 1000 jours seulement ont suffi pour imaginer et construire la nouvelle capitale.

Les charmes d’Ipanema

Parmi les plages de Rio de Janeiro, Ipanema compte parmi les plus réputées, un long croissant de sable faisant face au soleil toute la journée, venant buter sur la colline Morro Dois Irmãos, fermant la perspective au sud.

L’étonnante cathédrale de Rio

Malgré l’ancrage de la religion catholique dans la population br𡏂silienne et son attachement aux traditions, les églises n’ont pas échappé au renouvellement des lignes. Ainsi à Rio de Janeiro, une nouvelle cathédrale, Sé en portugais, fut achevée en 1976.

Les Super-quadras de Brasilia

La zone résidentielle de Brasilia est découpée en 308 super-quadras de 3000 habitants. Chacun constituant un quartier disposant de tous les services et lieux collectifs.

Dans les rues de Goiás

Fondé en 1727, Goiás Velho doit tout d’abord sa fortune à la présence de mines d’or à proximité. La ville fut un temps la capitale de l’Etat de Goiás.

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).

2 commentaires

  1. Certainly there is a common desire to preserve the appearance of the past. They do this very well with cobbled streets. In both places I was happy to drive a rental car instead of my own car. Now, looking more closely, there is something in the door and window frames that is specific to each country of origin, Portugal and Spain. Recently I was looking at pictures of Azores, they look the same as Brazil. While Trinidad and Cartagena for example have more in common. Thank you for your thoughts.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s