L’île de Nessebar

(continue in English) – Publié : 27 mars 2022

Nessebar, Bulgarie

Après avoir visité des sites associés aux tragiques luttes avec les Turcs ou aux sombres années de communisme, arriver sur le rivage de la Mer Noire donne une image plus riante de la Bulgarie. Depuis longtemps des complexes touristiques y font rentrer de précieuses devises dans les caisses de l’Etat, mais on y trouve aussi d’authentiques sites historiques.

En effet la côte de la Bulgarie sur la Mer Noire possède quelques localités anciennes qui participèrent à l’éveil de la civilisation européenne, se réalisant principalement autour de la Méditerranée voisine. Nessebar est l’une des plus représentatives ayant traversé 3000 ans d’histoire.

A l’origine il s’agissait d’une petite île à faible distance du rivage. Disposition idéale pour faciliter sa défense. Avec le temps, un isthme de sable s’est formé, disposition pratique pour faciliter la venue des visiteurs.

La colonie antique

Les Grecs vinrent y fonder une colonie, à la recherche de nouvelles opportunités commerciales. Ils édifièrent des murailles pour se protéger. Les Byzantins, les Ottomans les renforcèrent, elles s’ouvrent aujourd’hui paisiblement aux nombreux visiteurs.

Les murailles ne protégèrent pas de tout. Il y eut bien des batailles pour le contrôle de la ville. Heureusement la plupart se déroulèrent sur la terre ferme, épargnant les destructions, mais la ville changea de mains plusieurs fois.

Une ville d’églises

La plupart des églises anciennes remontent à la période byzantine. Même lors de la domination ottomane, la pratique religieuse orthodoxe fut tolérée ce qui permit l’entretien des lieux de culte. Devenues objets touristiques, les églises sont visitées pour leurs fresques intérieures, à moins qu’elles ne soient transformées en galerie d’art.

La plus ancienne, la basilique Sainte-Sophie, est réduite à quelques pans de murs et une série d’arches, mais sa fondation au 5ème siècle atteste de l’ancienneté et de la constance du culte orthodoxe.

La ville touristique

En plus des édifices religieux, la ville a conservé son habitat traditionnel où le bois vient compléter la pierre dans l’édification des maisons. Le long des ruelles pavées, un ensemble cohérent de maisons d’autrefois transporte dans le temps.

Nessebar figure sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1983. Cela ne fit qu’accentuer la pression touristique sur un site étroitement limité par la mer. Si les monuments semblent entretenus sérieusement, il est dommage que le commerce de babioles touristiques en vienne à cacher les endroits les plus intéressants par des étalages envahissants.

La mer est toujours là

Si autrefois Nessebar comptait parmi les ports de commerce importants de la mer Noire, le changement dans la taille des navires met le petit port aujourd’hui en dehors du jeu. Il demeure une activité balnéaire bien que limitée par la configuration de l’île ne disposant que de plages étroites.

En plus de son patrimoine architectural, la ville essaie tout de même de valoriser son bord de mer afin d’en faire un attrait touristique complémentaire.

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).


Articles sur l’Europe balkanique

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit!).

6 commentaires

  1. Je n’ai pas entendu parler de Nessebar, mais franchement, je ne connais pas trop de la Bulgarie, haha. Mais malgré sa position près de la mer Noire (pour être un « resort town »), la ville a plein de choses historiques à voir, ce que vous nous avez montré. L’architecture byzantine est impressionante, et j’aime bien sa structure simple, mais géométrique. Un autre endroit pour visiter un jour au pays.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s