Istanbul

Istanbul : Top 10

(continue in English) – Publié: 23 avril 2022

Istanbul a succédé à Constantinople qui succéda à Byzance, une ville changeant de nom avec les époques. La ville se trouve au point de rencontre de l’Europe et de l’Asie, construite sur les deux rives du Bosphore. Géographiquement les deux continents sont séparés par un bras de mer, mais la ville empruntant aux deux cultures s’efforce d’en faire la synthèse et d’en assurer la continuité.

01. Bosphore

Il y a désormais trois ponts et un tunnel entre les deux rives du Bosphore assurant le lien entre l’Europe de l’Asie, le premier pont mesure plus de 1,5 km; il fut achevé en 1973. Il s’agit de répondre à la rapide progression des échanges entre les deux continents. Istanbul demeurant la principale ville de Turquie et l’une des plus grandes d’Europe avec 15 millions d’habitants.

02. Sainte Sophie

L’église Sainte Sophie fut construite en 532 et resta la plus grande cathédrale du monde pendant près de mille ans. Sophie fait référence à la Sagesse. Après la conquête par les Ottomans en 1453, l’église fut convertie en mosquée. En 1935 elle devint un musée, avant d’être rendue au culte musulman en 2020, suscitant controverse et déception (plus).

03. Mosquée Bleue

S’inspirant de l’architecture grandiose de Sainte Sophie, la Mosquée Bleue fut entreprise vers 1600 par le sultan Ahmet pour surpasser tous les autres monuments. Elle représente la synthèse réussie de plusieurs siècles de construction de mosquées ottomanes et d’églises byzantines. Le bleu vient des décorations intérieures où cette couleur domine.

04. Palais de Topkapi

Afin d’entretenir le prestige du Sultan, celui-ci apparaissait rarement en public et vivait retiré dans une partie de son palais. La Porte de la Félicité marquait l’entrée de la partie réservée au Sultan et à sa famille. Plutôt que d’un grand bâtiment monumental, le palais se compose en réalité de nombreux pavillons, construits selon les besoins ou les fantaisies.

05. Parc Gülhane

Le parc dépendait du palais du Sultan, jusqu’à son ouverture au public en 1912. Au printemps les plantations de tulipes rappellent que son origine se trouve en Asie. L’art de faire pousser les tulipes compta longtemps parmi les composantes de base de la culture turque. Une période de paix et de prospérité allant de 1718 à 1730 est d’ailleurs appelée « Période de la Tulipe ».

06. Harem

Selon la loi islamique, le Sultan avait droit à quatre épouses légitimes et autant de concubines qu’il le souhaitait, il y en eu jusqu’à trois cents. Cette grande famille vivait dans le Harem sous la direction de la mère du Sultan, assistée des eunuques, et selon une stricte étiquette. C’est dans ce grand salon que se tenaient les cérémonies et les spectacles.

07. Basilique souterraine

Cette citerne souterraine fut construite en 532 puis oubliée pendant plusieurs siècles avant d’être redécouverte en 1545. Les colonnes sont empruntées à d’autres bâtiments, on y trouve par exemple d’énormes têtes de méduses. Sa taille et la présence des colonnes font penser à un édifice religieux, d’où son surnom, ce qu’elle ne fut jamais.

08. Tour de Galata

La tour qui domine le quartier de Galata date d’une ancienne fortification de 1348, celle-ci fut construite pour protéger la colonie commerciale établie par les Génois au cœur de Byzance. Sa plateforme d’observation ouverte au public permet d’avoir une vue dominante sur le centre-ville ancien, la vue y est particulièrement attrayante lorsque tombe la nuit.

09. Nouvelle Mosquée

On la dit nouvelle car elle ne date que de 400 ans, ce qui est récent à l’échelle d’une ville possédant 2600 ans d’histoire. La construction fut menée par les mères de plusieurs sultans successifs. Le site se trouve au cœur du quartier commercial près du Grand Bazar et l’édification de la mosquée servit aussi de prétexte pour exproprier de nombreux commerçants juifs.

10. Grand Bazar

Ce grand marché couvert est au cœur d’Istanbul depuis des siècles, point de rencontre des produits venus d’Europe et d’Asie. Le vaste souk compte plus de 4.000 boutiques sur plusieurs kilomètres d’allées couvertes. Les épices disposent d’un bazar spécifique, avec leurs petites pyramides colorées. Tout autour les rues connaissent une intense activité commerciale.

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).


Articles sur l’Europe du Sud

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit!).

6 commentaires

  1. J’ai eu l’occasion de visiter Istanbul en 2019, et je me suis bien amusée. C’est une grande ville avec beaucoup de quartiers et de cultures diverses. J’ai exploré des endroits lesquels vous avez mentionné, mais je recommanderais aux tourists à visiter l’autre côté d’Istanbul, près de la place Taksim. Plein de restos et magasins, et des rues piétonnes pour flâner facilement. Et la cuisine turque est incroyable: j’ai trop mangé des kebabs et des baklavas pendant mon séjour! Merci d’avoir écrit cet article: il m’a fait rappeler les moments pendant ma visite!

    Aimé par 1 personne

    • Baklavas et loukoums … ont fait l’essentiel de mes repas. Je suis d’accord pour la place Tasim, je n’en ai pas de bonne photo malheureusement. Sinon Istanbul est certainement une ville à visiter pour mieux connaitre l’Europe dans sa diversité.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s