Fragments de Guatemala

(continue in English) – Publié : 14 mai 2022

Guatemala

A défaut d’avoir déjà eu la chance de visiter le Guatemala de manière plus conventionnelle, j’ai rassemblé les quelques photos glanées en chemin lors de mon excursion à Tikal. Il s’agissait d’un aller-retour dans la journée depuis San Ignacio au Belize, ne donnant qu’un aperçu rapide de la région du nord du Guatemala.

Une zone essentiellement rurale, avant l’immense Réserve de la biosphère Maya qui sépare le pays du Mexique.

Frontière

A la frontière, le passage du Belize au Guatemala se fait avec un minimum d’attente, visiblement les douaniers sont habitués à ces entrées provisoires. A la fin de la journée, cela se traduit par quatre tampons supplémentaires sur le passeport.

Comme assez souvent en Amérique latine, le voyage est organisé avec un véhicule et un chauffeur différent de chaque côté de la frontière. Les voitures et les camions qui franchissent la ligne passent sous une douche désinfectante.

Population

Le Guatemala fait figure de géant parmi la guirlande des états d’Amérique centrale, avec une population de plus de 16 millions d’habitants, il dépasse de très loin par exemple le Belize voisin qui n’en compte guère plus de 400.000.

La civilisation maya s’étendait sur le Guatemala lors de l’arrivée des Espagnols. Malgré un métissage important avec les colons européens, certains villages mayas continuent d’exister, vivant dans une relative autarcie, avec un mode d’habitat qui ressemble toujours à celui de leurs ancêtres.

Religion

Lors de la conquête espagnole, la religion catholique fut étroitement associée à l’organisation de la nouvelle société. Elle gagna les populations indigènes d’autant plus facilement que se fit une fusion de certaines traditions religieuses semblables dans un syncrétisme qui satisfaisait tout le monde.

Dans la deuxième moitié du dernier siècle, les églises protestantes venues des Etats-Unis se sont solidement implantées, accompagnant les liens économiques et politiques entre les deux pays.

Armée

Le Guatemala a connu une longue suite de coups d’état militaires menant ensuite une meurtrière répression contre les guérillas et les organisations suspectées pour leurs liens avec les pays communistes.

Le processus démocratique a été rétabli et la situation s’est apaisée mais l’armée conserve un rôle important. Des groupes paramilitaires sont également toujours actifs, souvent engagés dans divers trafics sur un fond de corruption que la pression internationale peine à faire reculer.

Tourisme

L’amélioration de la situation politique et sécuritaire a favorisé le développement du tourisme. Sur le modèle de pays voisins comme le Costa Rica ou bien encore le Panama et le Belize, le Guatemala tire profit de la proximité du marché d’Amérique du nord dont une partie de la population cherche à s’évader au soleil.

Le soleil avec un plus. Que ce soit la découverte de la nature, des sites mayas ou d’une société différente et authentique, le Guatemala possède un fort potentiel. Les ressources financières supplémentaires s’accompagnent d’une modernisation des secteurs liés au tourisme, comme la construction ou les transports.

Tikal

La grande cité maya représente certainement la locomotive du tourisme guatémaltèque. Tikal est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979.

Tikal a été habité de 900 av. J.-C. à 900 ap. J.-C. La ville avait donc déjà été abandonnée lorsque les Espagnols arrivèrent et les conquistadors ne s’y rendirent pas. Pendant un millénaire Tikal resta une cité en ruine perdue dans la jungle. Sa découverte n’intervint qu’au milieu du 19ème siècle, il fallut encore une centaine d’années pour que l’amélioration des moyens d’accès en fasse une destination du tourisme de masse (plus).

Tikal, Guatemala

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).

6 commentaires

  1. J’ai visité Antigua au Guatemala en 2019 et c’était le seul endroit que j’ai visité du pays. J’ai beaucoup envie d’y revenir pour voir le Tikal, pour découvrir plus l’histoire maya de cette région. Merci pour le partage.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s