Toulouse

Toulouse : Top 10

(continue in English) – Publié: 14 septembre 2022

Autrefois la ville rose cachait ses briques sous du plâtre imitant la pierre. Libérée de cet artifice, le rose et les ocres enchantent les visiteurs. Malgré la chaleur des étés, la proximité des côtes et des montagnes attire de nouveaux habitants venus du nord et cherchant un meilleur cadre de vie. L’aéronautique et les universités, notamment, font de Toulouse une ville dynamique.

01. Le Capitole

L’Hôtel de ville et sa place forment l’ensemble le plus majestueux de la ville, malgré les échafaudages on perçoit le potentiel. La façade actuelle date du 18ème siècle et succède à un ensemble fortifié qui réunissait les administrations de la ville. Ce pouvoir des citadins fut progressivement concédé par les Comtes de Toulouse à partir du 12ème siècle.

02. Basilique Saint-Sernin

La basilique Saint-Sernin présente une grande harmonie de style, bien que sa construction s’étende sur plusieurs siècles, le roman fut conservé pratiquement jusqu’à la fin. A l’origine de la basilique, il existait une abbaye, la grande nef fut conçue pour recevoir les pèlerinages aux reliques de Saint-Sernin ainsi que les pèlerins du Chemin de Compostelle.

03. Cathédrale Saint-Étienne

La cathédrale Saint-Etienne de Toulouse possède un plan en chicane unique. En effet la nef n’est pas dans l’axe du chœur. C’est le résultat d’un projet inachevé du doublement de la largeur de l’édifice au 13ème siècle, mais seul le chœur fut construit, deux fois plus large que la nef. On y voit l’opposition entre le gothique flamboyant du nord et le gothique méridional antérieur.

04. Pont Neuf

Malgré son nom, le Pont-Neuf est le pont le plus ancien de Toulouse, il fait suite à plusieurs ponts de bois emportés par les crues. Il date du début du 17ème siècle. Commencé sous François I en 1541 il est inauguré par Louis XIV en 1659. Il fut longtemps le seul pont de la ville, c’est aussi l’un de ses principaux monuments, avec des trous servant en cas de forte crue.

05. Hôtel de pierre

Hôtel de Clary, surnommé Hôtel de pierre, car dans une ville construite en briques il est l’un des rares monuments construit en pierres. Contemporain du Pont Neuf, il a même été suspecté qu’une partie de son matériau aurait été détourné du chantier du pont. Il se trouve rue de la Dalbade, comptant aussi d’autres hôtels particuliers, comme celui des Chevaliers de Malte.

06. Hôtel d’Assézat

C’est un très bel et majestueux exemple de la Renaissance classique qui se développa en France au 16ème siècle. Son propriétaire avait fait fortune dans le commerce du pastel, la teinture bleue qui favorisa particulièrement Toulouse. Aujourd’hui transformé en musée par la ville, on y voit la collection Bemberg composée de tableaux et de bronzes, allant du 15ème au 20ème siècle.

07. Musée des Augustins

Le Couvent des Augustins de Toulouse fut construit au début du 14ème siècle. Ses vastes bâtiments au cœur de la ville sont aujourd’hui utilisés pour accueillir le Musée des Beaux-Arts. Le fonds original provient de l’envoi de peintures depuis Paris lors de la Révolution et de l’Empire. Actuellement le musée est fermé pour plusieurs années de travaux de rénovation.

08. Jardin japonais

Le jardin japonais est une réalisation de la fin du 20ème siècle occupant une partie d’un parc public à proximité du centre-ville. On y retrouve tous les éléments des jardins japonais traditionnels reproduits attentivement. En dehors des moments de forte fréquentation, la disposition des lieux favorise un environnement reposant, appelant à la méditation.

09. Les Ramblas

Les Ramblas sont une création récente accompagnant la rénovation et le recalibrage des allées Jean-Jaurès, une artère menant au centre de Toulouse. Mais le jardin central est encore loin de connaitre le succès d’autres villes, trop étroit, pas assez ombragé, loin des centres piétonniers, il faudra autre-chose pour que sa fréquentation justifie plus d’animations et réciproquement.

10. Canal du Midi

Au bout des Ramblas se dresse la statue de Pierre-Paul Riquet, l’initiateur du Canal du Midi, qui en finança une partie sur sa fortune personnelle. Le Canal contourne le centre de Toulouse avant de rejoindre Sète à 240 kilomètre de là. Déjà converti à la plaisance, ses berges bénéficient d’aménagements grandissants pour en faire un vecteur touristique d’avenir.

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).

Articles sur la France

Voyage en France

Pacha Cartographie

Auvergne-Rhône-Alpes

Bourgogne-Franche-Comté

Bretagne

Centre-Val de Loire

Grand Est

Hauts-de-France

Ile-de-France

Normandie

Nouvelle-Aquitaine

Occitanie

Pays de la Loire

Provence-Alpes-Côte d’Azur

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit!).

9 commentaires

  1. Toulouse la ville rose, je le connait très bien, la famille est natif du côté de mon épouse et ôhh combien de visites, même considérée comme une ville de retraite pour nous mais après le décès de ma chère épouse nous restons dans le Morbihan. Merci pour les souvenirs!

    Aimé par 1 personne

  2. J’ADORE Toulouse, du coup cet article me touche beaucoup! J’ai visité quasiment tous les endroits lesquels vous avez lister, sauf #5 et #9…j’aime bien aussi la chapelle des Carmélites, bien que son intérieur soit un peu passé. C’est également étonnant de voir la façade de la Capitole et pour entendre parler de la fermeture du musée des Augustins, à cause des travaux: ma dernière visite en 2019 était assez récente (à mon avis), du coup j’espère que les constructions finira dès que je reviendrai à Toulouse la prochaine fois!

    Aimé par 1 personne

    • Je comprends, Toulouse est une ville attachante. #5 ne se visite pas, même lors des Journées du patrimoine où je me suis trouvé à Toulouse. #9 est tout récent. La façade du Capitole est maintenant libérée de ses échafaudages mais je n’en ai pas de photo récente. Quant au Musée des Augustins, il va falloir attendre 2024 …

      Aimé par 1 personne

    • For the past two summers I have been touring the major cities of France to show what’s out there beyond Paris. If the capital deserves the priority, then it is possible to diversify during a longer stay or during a second stay. There is less tourist pressure.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s