Skopje

Skopje : Top 10

(continue in English) – Publié: 26 novembre 2022

Si Philippe II et Alexandre évoquent des temps glorieux pour la Macédoine, il y eut ensuite des périodes plus sombres. Il y a des siècles de domination byzantine puis ottomane, des décennies d’illusions communistes, le tremblement de terre de 1963, avant que le pays sorte du broyeur de l’histoire, retrouvant son identité et tentant de renouer avec son passé.

01. Place de Macédoine

Il s’agit du point central de Skopje. Le périmètre s’est progressivement agrandi après le départ des Ottomans, une mosquée fut détruite et le tremblement de terre de 1963 permit d’élargir encore. Avec le projet Skopje 14, une décoration baroque fut donnée aux façades et la statue géante du Guerrier à cheval a été placée au centre, elle remémore Alexandre le Grand.

02. Forteresse

Dans cette tumultueuse région des Balkans, il faut une forteresse pour qu’une ville puisse s’accrocher dans le temps. Autrefois rempart d’une ville fortifiée, la forteresse devint ensuite uniquement militaire. Aujourd’hui ses murs restaurés dominent encore la ville mais l’intérieur est tristement à l’abandon alors que le potentiel est évident. Au moins la visite en est libre.

03. Maison-mémorial Mère Teresa

Mère Teresa, surtout connue pour son œuvre humanitaire en Inde, est née à Skopje au temps de l’Empire ottoman. Sa famille appartenait à la minorité catholique romaine. Mère Teresa est maintenant vénérée dans cette partie des Balkans, sa ville natale lui rendant hommage à travers cet édifice retraçant sa vie et son œuvre caritative.

04. Eglise Saint-Sauveur

Cette modeste église orthodoxe se trouve dans la vieille ville, à proximité de la forteresse. Sa construction remonte à la fin du 17ème siècle, mais c’est un peu plus tard que fut sculpté son iconostase. Cette paroi de bois finement sculptée de scènes bibliques sépare les fidèles des officiants. Les photos sont malheureusement interdites à l’intérieur.

05. Cathédrale Saint-Clément d’Ohrid

La cathédrale orthodoxe n’a été consacrée qu’en 1990, elle se trouve à proximité du centre de la ville. Comme c’est souvent le cas chez les Orthodoxes, les fidèles suivent les office debout. Entre-temps, ils viennent visiter les icones des saints disposés à leur intention. En gage de bonne entente, il y a dans la cour une fontaine offerte par la communauté musulmane.

06. Mosquée Mustafa Pacha

Il s’agit d’une mosquée datant de la fin du 15ème siècle. Elle se situe au-dessus du Vieux bazar près de la forteresse. Elle était autrefois au centre d’un complexe religieux plus important. Aujourd’hui, il reste principalement la salle de prière, décorée de manière traditionnelle. Le dôme a souffert du tremblement de terre de 1963 et a dû être consolidé.

07. Vieux bazar

Situé sur la rive nord près de la forteresse, le Vieux bazar correspond à la partie de la vieille ville qui a le mieux survécu au séisme de 1963. Bien que diminué, il conserve une part de son importance d’autrefois. Devenu curiosité touristique, cela se traduit par un nombre grandissant de restaurants et des boutiques bon marché, au détriment des artisans.

08. Pont de pierre

La rivière Vardar coupe la ville de Skopje en deux. Comme ailleurs dans la région, il s’agit d’une ligne de démarcation entre religions. Au nord on trouve les Musulmans et le Vieux bazar, au sud ce sont les Macédoniens et la ville moderne. Construit au 15ème siècle par les Ottomans, le pont est réservé aux piétons, partant de la Place de Macédoine, il est très fréquenté.

09. Skopje 2014

Afin de redynamiser le centre-ville, une série de constructions intervint sur les emplacements laissés vacants après les destructions du tremblement de terre de 1963. Le parti pris architectural d’un retour au classique et la profusion de statues et de lampadaires forment une ensemble assez kitch. Son coût est décrié par la population, suspectant la corruption.

10. Porte de Macédoine

L’arc de triomphe date de 2011, un autre exemple de ces nouvelles constructions au centre-ville avec de lourdes références stylistiques. Il devait y avoir une terrasse de café au sommet, mais cela ne semble pas opérationnel. A défaut d’un réelle activité, la Porte de Macédoine constitue un sujet de photo, ouvrant sur la place principale et son Guerrier à cheval.

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).


Articles sur l’Europe balkanique

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit!).

16 commentaires

  1. La Macédoine m’intéresse depuis longtemps, depuis mon séjour en France. Malheureusement, je n’ai pas eu occasion d’y aller pour faire une visite. Mais comme la Bosnie et Herzégovine, ce pays a une combinaison des réligions qui se habitent ensemble harmoniusement (plus ou moins). J’ai hâte de visiter la Macédoine un jour, et pour commencer à Skopje!

    Aimé par 2 personnes

    • Effectivement la relation entre les groupes religieux et ethniques n’est pas pas encore stabilisée. Cela rend moins lisible les choix politiques et économiques, mais globalement la volonté de se rapprocher des standards du reste de l’Europe est manifeste.

      Aimé par 1 personne

    • Exactement, que ce soit la Bosnie, le Kosovo, l’Albanie et une fraction de la Macédoine du Nord, les liens avec le monde musulman tinte la société de comportements orientaux. Pour les Européens, cette allure orientale est un attrait touristique assez fortement mis en valeur.

      Aimé par 1 personne

    • Skopje et les Balkans en général sont effectivement composés de plusieurs ethnies et religions, réunies artificiellement par les empires successifs, ottoman, autrichien, yougoslave, et qui rendus à eux-mêmes forme un tourbillon au sein de l’Europe.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s