Regina

Regina : Top 10

(continue in English) – Dernière mise à jour : 25 juillet 2022

Lorsque la province de Saskatchewan fut créée en 1905, Regina est choisie comme capitale. Elle a pour avantage principal de se trouver sur le tracé du chemin de fer Canadien Pacifique. La Saskatchewan est la moins peuplée des grandes provinces découpant le Canada en tranches verticales, la ressource majeure étant encore l’agriculture, la taille de Regina s’en ressent.

01. Parlement

Après la création de la province en 1905, la construction de l’Assemblée Législative fut entreprise dès 1908. L’architecture s’inspire des modèles européens, notamment le style Beaux-Arts en vogue à l’époque. On pensait que la population de la Saskatchewan atteindrait vite plusieurs millions, 120 députés étaient prévus. Ils ne sont que 61 pour 1 million d’habitants.

02. Parc de Wascana

Le parc urbain se trouvant à proximité du centre-ville dès l’origine a vu les banlieues se construire autour de lui. Le Parlement est le monument dominant du parc s’étendant sur les berges de la rivière Wascana formant un lac. Il contient aussi plusieurs installations sportives et culturelles ainsi qu’une partie du campus de l’Université de Regina.

03. Hôtel-du-Gouverneur

Depuis 1891, il s’agit de la résidence du Lieutenant-Gouverneur, représentant nominal du souverain anglais. Au début cela couvrait l’ensemble des Territoires du Nord-Ouest avant leur découpage en 1905. A la fois résidence, bureau, lieu de cérémonie et même musée, les bâtiments se sont agrandis avec le temps, dans un parc agréable à l’écart du centre-ville.

04. GRC

En 1885, le siège historique de la police montée s’installa à Regina. Après son transfert à Ottawa, il reste toujours l’école de formation des Cadets de la Gendarmerie Royale du Canada qui a pris la suite. Un bâtiment moderne abrite le musée montrant l’évolution du corps policier et son rôle dans l’établissement du Canada. Le Carrousel, spectacle équestre de la GRC est né ici.

05. Mairie

Regina a été reconnu comme ville en 1903, on y comptait alors 3.000 habitants, aujourd’hui il y en plus de 200.000. Le bâtiment de la mairie a suivi l’évolution, c’est actuellement la quatrième construction à servir la ville, achevée en 1976. C’est essentiellement une tour de bureaux, sans disposer du décorum habituel pour accompagner les cérémonies de la municipalité.

06. Victoria Park

A l’origine il s’agissait d’un terrain laissé sans construction au centre de Regina pour servir comme lieu de festivité ou d’exposition, comme la foire agricole annuelle. Depuis son apparence s’est enjolivée, notamment avec de nombreux arbres qui n’empêchent pas les foires de toujours s’y tenir. Au centre se dresse le Cénotaphe honorant les morts de la Première guerre mondiale.

07. Centre McCallum Hill

Les tours jumelles reprennent le nom du building précédent datant de 1912. A ce moment-là, avec 10 étages, il s’agissait de l’immeuble le plus haut de toute la Saskatchewan. Avec 20 étages les tours actuelles doublent la taille pour devenir des emplacements de choix en plein centre-ville, sans pour autant être les plus hautes.

08. Centre commercial Cornwall

Ouvert en 1981, le centre commercial se trouve en plein centre-ville, constituant comme une rue couverte afin de pallier aux excès de températures, été comme hiver. Cependant avec le déclin du commerce de détail, les centres commerciaux sont poussés à s’adapter. Ces dernières années l’accent a ainsi porté sur l’offre de restauration sur place pour attirer les clients.

09. Casino

Le Casino occupe le bâtiment de l’ancienne gare des voyageurs de 1912. La construction du chemin de fer en 1882 fut essentielle pour le développement de Regina. Loin des centres industriels de l’est, productions et populations pouvaient désormais arriver à moindre coût, en échange des produits agricoles locaux. La gare devint casino en 1996 après l’arrêt des services.

10. Sculptures

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Plusieurs sculptures intéressantes sont placées dans les rues du centre. Ainsi le Monument honorant la contribution des immigrants, en s’inspirant de personnes réelles. Les corps ne sont que partiellement constitués, comme s’il leur manquait toujours une part. L’envol des oies sauvages évoque si bien la nature canadienne encore très vivace dans l’ouest du pays.

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).

Les villes canadiennes dans la série Top 10 :

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s