Introduction à l’Ontario

(continue in English) – Publié : 18 août 2021

L’Ontario est la province la plus peuplée du Canada, près de 15 millions des 38 millions de Canadiens y habitent. Sa capitale, Toronto, est aussi la principale ville du pays. Historiquement les Français furent les premiers à s’implanter, mais de manière moins concentrée qu’au Québec. Les immigrants des îles britanniques, puis les Loyalistes s’y installèrent plus volontiers, attirés par les nombreuses terres à défricher.

L’Ontario fut au cœur de la création du Canada en 1867, répliquant ensuite son modèle politique parlementaire au niveau fédéral puis dans les autres provinces. Sa domination de la vie économique et politique fédérale tend à susciter une plus grande défiance des autres provinces.

Toronto

Toronto

Toronto, la capitale de l’Ontario, est devenue la plus grande ville du Canada en deux siècles d’existence. L’ensemble urbain dont elle constitue le centre compte plus de 9 millions d’habitants. Cette croissance rapide doit beaucoup à l’immigration, Toronto a évolué vers une ville multiculturelle, à la population jouissant d’un bon confort de vie dans un cadre très américanisé (plus).

Ottawa

Ottawa et son quartier québécois de Gatineau sont idéalement situés à cheval sur la rivière des Outaouais, à la limite de l’Ontario et du Québec. La ville a été choisie comme capitale de la Confédération canadienne en 1867. S’appuyant sur le secteur administratif, elle est aussi devenue la deuxième ville de l’Ontario avec plus d’un million d’habitants (plus).

Mississauga

Mississauga est la sixième plus grande ville du Canada avec une population approchant un million d’habitants. La ville fait partie du GTA (Greater Toronto Area) mais en raison de la proximité de la métropole, son nom est peu connu. Son urbanisation accélérée a remplacé les fermes et les vergers dont peu subsistent. De nombreuses sociétés internationales ont leur siège ou leur base canadienne à Mississauga.

Chutes du Niagara

Les chutes du Niagara sont les chutes les plus puissantes d’Amérique du nord. Partagées avec les Etats-Unis, elles sont une attraction touristique majeure depuis de nombreuses années. Autour des chutes, de multiples activités tentent de profiter de la présence de visiteurs qu’il faut retenir après qu’ils se soient lassés du spectacle répétitif et prévisible des chutes d’eau (plus).

Villages d’autrefois

Comme dans les autres provinces du Canada, il existe plusieurs villages historiques composés d’anciennes maisons déplacées pour restituer la vie d’autrefois. Les guides-interprètes en costume d’époque recréent les gestes du passé. La mission jésuite auprès des Hurons est également reconstituée ainsi qu’une base navale anglaise à Discovery Harbour.

Les forts

Une série de forts avait été créée par les Français autour des grands lacs, principalement afin de sécuriser le commerce des fourrures avec les Premières nations. Après eux les Anglais en firent de véritables postes militaires, notamment en raison de la tension avec les Etats-Unis qui déboucha sur le conflit de 1812. La paix revenue, les forts furent abandonnés avant de devenir des lieux touristiques.

Canal Rideau

Le Canal Rideau a été creusé entre Kingston sur le lac Ontario et Ottawa au début du 19ème siècle, à la suite du conflit de 1812 avec les Etats-Unis. A cette occasion la vulnérabilité de la voie du Saint Laurent servant de frontière fut mise en évidence. Chaque été le Canal rouvre à la circulation des bateaux de plaisance, en faisant une belle destination de loisirs.

Religions

Le Canada ayant reçu un grand nombre d’immigrants de diverses origines, les religions pratiquées ont eu tendance à se diversifier. Point d’attache essentiel des communautés, les nouveaux lieux de culte reflètent à la fois les traditions d’origine et les moyens acquis au Canada. Généralement les visiteurs d’autres confessions reçoivent un bon accueil.

L’hiver

Les habitants du nord du Canada se moquent gentiment lorsque ceux vivant au « sud » du pays se plaignent de l’hiver, même moins extrême, il reste froid et long, trop lorsqu’on a aussi vécu sous d’autres latitudes. Il faut cependant reconnaitre que le Canada est bien équipé pour faire face et le spectacle offert par la neige fraiche permet d‘oublier, un temps, les inconvénients.

L’automne

L’automne est certainement la plus belle des saisons au Canada et particulièrement en Ontario. La canicule et les insectes de l’été sont partis, le changement de couleur des feuilles, surtout celles des érables est un spectacle recherché. Il existe de nombreux parcs nationaux et provinciaux près des centres urbains, où les visiteurs sont nombreux en cette belle saison.

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).

Introduction au Canada

 

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).

10 commentaires

  1. L’Ontario est sûrement la province la plus connue du Canada, et la plus visitée, j’imagine! J’aimerais bien visiter Toronto encore une fois, et j’aimerais aussi découvrir plus des parties francophones dans la province. Peut-être un jour, j’y reviens!

    Aimé par 1 personne

    • L’Ontario prend beaucoup de place en économie et en politique. Pour les visiteurs étrangers, en dehors de Toronto et de Niagara, je ne pense pas que l’Ontario les intéresse autant que le Québec (pour les francophones) ou que les provinces de l’Ouest. Si on s’y trouve, il y a tout de même des centres d’intérêt.

      Aimé par 1 personne

    • When you live there for years, you tend to see only the bad things, like everywhere else, the road works, the lack of transport, the missing ancient history … but when you compare it, you smile again

      J’aime

    • Coming from New York, it will seem familiar, but at the same time different. I found the best way to travel between the two cities was by night bus. No time wasted and on a weekend only one night’s hotel to pay.

      J’aime

  2. Les dernières photos d’automne sont somptueuses ! J’ai rigolé avec les 3 photos alignés des chutes du Niagara. J’ai aussi lu des livres qui se passent dans cette région (Ottawa) et je n’arrivais pas à comprendre si c’était francophone ou anglophone. Maintenant j’ai une réponse claire. Marci pour le partage.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s