Belgrade

Belgrade : Top 10

(continue in English) – Publié: 5 novembre 2022

A la jonction stratégique du Danube et de la Save, Belgrade est la capitale de la Serbie, à la croisée des cultures. Ce fut une terre disputée entre Chrétiens et Musulmans, mais aussi une terre de confrontation entre l’Est slave et l’Ouest de l’Europe. Il en reste une certaine rudesse, nécessaire pour surmonter ces siècles de luttes.

01. Forteresse de Kalemegdan

La forteresse est à l’origine de Belgrade et de la Serbie. Dès le premier siècle des fortifications existèrent ici, maintes fois agrandies et reconstruites après les nombreux conflits. Depuis le milieu du 19ème siècle, les ouvrages militaires servent de cadre au paisible parc Kalemegdan. On y trouve des lieux culturels ainsi que de nombreux monuments inspirés par l’histoire du pays (plus).

02. Monument de Pobednik

La sculpture du Vainqueur se voit de loin. Le monument fut édifié en 1928 pour célébrer plusieurs faits historiques dont l’ultime victoire sur les troupes turques. Installé sur une plateforme de la forteresse, il domine la Save et une partie de la capitale. C’est devenu un monument très populaire dont la représentation sert souvent pour illustrer Belgrade.

03. Basilique Saint-Sava

La grande église orthodoxe est en cours d’achèvement. Commencés au 20ème siècle, ses travaux furent longtemps suspendus et reprirent après la fin du communisme. Le plan s’inspire de celui de Sainte Sophie d’Istanbul et se veut grandiose. A l’intérieur de vastes mosaïques couvrent les coupoles et les murs, réalisées par des dizaines d’artistes serbes et russes.

04. Eglise Saint-Marc

L’église orthodoxe est située au centre-ville, à proximité des principaux bâtiments abritant les autorités politiques. Construite au 20ème siècle selon le style traditionnel de la région, elle sert aussi de mausolée à un empereur serbe. On y voit de nombreuses icones et selon la pratique orthodoxe, il n’y a pas de sièges, les fidèles suivent les offices debout.

05. Maison des Fleurs

Dans un quartier résidentiel comptant plusieurs ambassades, la Maison des Fleurs sert de mausolée au président Tito qui dirigea l’ancienne Yougoslavie de 1945 à 1980. Autour de la maison, un jardin bien soigné expose des sculptures reçues en cadeau. Une longue bâtisse présente d’autres cadeaux avec aussi des objets personnels. L’entrée est payante.

06. Stari dvor

Le Vieux palais royal date de la fin du 19ème siècle. Résidence royale mais aussi cadre des réceptions officielles, sa décoration s’inspire du style victorien et Napoléon III en vogue à cette époque. Occupé par l’Assemblée de Belgrade, il peut se visiter. De l’autre côté du jardin, le Nouveau palais qui lui succéda comme résidence royale, sert au Président de la République.

07. Assemblée Nationale

Le bâtiment monumental construit au début du 20ème siècle s’inspire du style international du moment, continuant à privilégier l’héritage architectural gréco-romain. Le bicamérisme introduit dans la constitution lors de la conception du projet obligea à le revoir. L’Assemblée est de nouveau monocamérale avec 250 députés élus pour quatre ans, dans un régime parlementaire.

08. Place de la République

La place centrale de Belgrade occupe l’emplacement de l’ancienne porte principale d’entrée dans la ville fortifiée des Ottomans. On y trouve le Théâtre national et le Musée national dont la façade est précédée de la statue équestre du Prince Michel. Celui-ci prit part à la lutte contre les Turcs et de la main semble leur indiquer la direction à prendre, celle de Constantinople.

09. Rue du Prince Michel

Kneza Mihaila, la rue du Prince Michel, traverse le centre-ville ancien jusqu’au parc Kalemegdan, formant la principale artère commerciale, aménagée en zone piétonne. On y trouve les grandes enseignes internationales dans des immeubles de la fin du 19ème siècle. Une ancienne fontaine turque y est reproduite, les cavaliers y abreuvaient leurs chevaux, l’eau est potable.

10. Belgrade Waterfront

BW, en court, est un vaste projet d’urbanisme très controversé sur la rive de la Save. S’il offre une vitrine avantageuse de la ville, le projet provoque les critiques avec un financement étranger, des suspicions de corruption et d’infractions aux lois. C’est un bon raccourci de la situation d’ensemble du pays, désireux d’aller de l’avant sans avoir vaincu tous ses démons.

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit).


Articles sur l’Europe balkanique

Pour être informé des prochains articles, inscrivez-vous ici (c’est gratuit!).

13 commentaires

  1. Je n’ai jamais été en Serbie et je ne connaissais vraiment pas grand chose sur ce pays avant d’avoir lu ce post. Son histoire semble très intéressante et j’ai l’impression que dans beaucoup d’aspect elle se reflète dans la structure et l’architecture de la ville!

    Aimé par 1 personne

    • C’est une judicieuse remarque, c’est vrai qu’il est souvent possible de traquer l’histoire à travers les constructions qu’elle a laissées. De même que d’une ville à l’autre il est possible de comparer le niveau de développement.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s